Modifié

La Suisse a connu son troisième hiver le plus chaud depuis 150 ans

Les températures ont été particulièrement douces et les précipitations abondantes cet hiver. [Jean-Christophe Bott - Keystone]
Les températures ont été particulièrement douces et les précipitations abondantes cet hiver. [Jean-Christophe Bott - Keystone]
La Suisse a vécu cette année son troisième hiver le plus chaud depuis 1864, a indiqué jeudi MétéoSuisse qui relève des précipitations très abondantes.

A quelques jours de la fin de l'hiver météorologique, le 28 février, MétéoSuisse a tiré le bilan jeudi de la saison hivernale 2013/2014. Selon l'institut, la Suisse a vécu son troisième hiver le plus chaud depuis 1864.

Genève et Neuchâtel n'ont pas vu les flocons tomber cet hiver, à l'exception d'un bref épisode le matin du 29 janvier pour Genève, relève MétéoSuisse.

Le Tessin a lui connu sa période hivernale la plus humide depuis le début des mesures, dépassant largement le record de 1950/51.

Quant aux Bâlois, ils n'ont pas eu de routes gelées en journée depuis le 1er décembre, ce qui n'était jamais arrivé en 150 ans.

Précipitations abondantes

L'hiver a certes été doux, mais les précipitations y ont été extrêmement abondantes. Du premier décembre au 19 février, il a plu ou neigé 635 millimètres, soit trois fois plus que lors d'un hiver normal.

D'ici la fin du mois, le temps devrait continuer à se montrer clément puisqu'aucune vague de froid n'est prévue, selon MétéoSuisse.

ats/hend

Publié Modifié