Modifié le 20 février 2014 à 13:57

La Suisse a connu son troisième hiver le plus chaud depuis 150 ans

Les températures ont été particulièrement douces et les précipitations abondantes cet hiver.
Les températures ont été particulièrement douces et les précipitations abondantes cet hiver. [Jean-Christophe Bott - ]
La Suisse a vécu cette année son troisième hiver le plus chaud depuis 1864, a indiqué jeudi MétéoSuisse qui relève des précipitations très abondantes.

A quelques jours de la fin de l'hiver météorologique, le 28 février, MétéoSuisse a tiré le bilan jeudi de la saison hivernale 2013/2014. Selon l'institut, la Suisse a vécu son troisième hiver le plus chaud depuis 1864.

Genève et Neuchâtel n'ont pas vu les flocons tomber cet hiver, à l'exception d'un bref épisode le matin du 29 janvier pour Genève, relève MétéoSuisse.

Le Tessin a lui connu sa période hivernale la plus humide depuis le début des mesures, dépassant largement le record de 1950/51.

Quant aux Bâlois, ils n'ont pas eu de routes gelées en journée depuis le 1er décembre, ce qui n'était jamais arrivé en 150 ans.

Précipitations abondantes

L'hiver a certes été doux, mais les précipitations y ont été extrêmement abondantes. Du premier décembre au 19 février, il a plu ou neigé 635 millimètres, soit trois fois plus que lors d'un hiver normal.

D'ici la fin du mois, le temps devrait continuer à se montrer clément puisqu'aucune vague de froid n'est prévue, selon MétéoSuisse.

ats/hend

Publié le 20 février 2014 à 12:44 - Modifié le 20 février 2014 à 13:57