Modifié le 01 février 2014 à 21:01

La révision de la loi fédérale sur les jeux d'argent inquiète

Les jeux d'argent posent problème à la société
Les jeux d'argent posent problème à la société 19h30 / 2 min. / le 01 février 2014
Le projet de loi sur les jeux d'argent ne prévoit pas de moyens financiers pour prévenir le jeu excessif alors que les milieux de la prévention réclament une taxe sur les gains des casinos.

Contrairement au premier projet, la dernière version de la révision de la loi fédérale sur les jeux d'argent, qui doit être mise en consultation ce printemps, ne prévoit pas de taxe sur les gains des casinos afin de financer la prévention, a appris la RTS samedi.

Les milieux de la prévention s'inquiètent de ce revirement. Ils rappellent qu'il y a dans le pays entre 35'000 et 85'000 malades du jeu et qu'ils coûtent près de 600 millions de francs par an à la Suisse. Quelque 5% des suicides seraient aussi liés aux jeux d'argent.

Conseil fédéral interpellé

"Avec la dîme sur l'alcool, on a vu qu'un prélèvement était positif et naturellement on devrait avoir la même chose pour les jeux d'argent", explique Toni Berthel, président de la commission fédérale pour les questions liées à la drogue.

Alors que des professionnels s'inquiètent que le projet soit piloté par le Département fédéral de la Justice et pas par celui de la Santé, cette commission a interpellé le Conseil fédéral pour soutenir l'introduction de cette taxe.

vtom

Publié le 01 février 2014 à 20:49 - Modifié le 01 février 2014 à 21:01