Modifié

Le référendum anti-Gripen a été déposé avec près de 100'000 signatures

Dépôt du référendum contre le Gripen [RTS]
Dépôt du référendum contre le Gripen / L'actu en vidéo / 48 sec. / le 14 janvier 2014
Près de 100'000 personnes ont signé le référendum contre l'achat d'un nouvel avion de combat. Le comité anti-Gripen a déposé mardi le double des paraphes requis à la Chancellerie fédérale.

Une votation sur l'achat d'un nouvel avion de combat pourrait avoir lieu le 18 mai suite au dépôt ce mardi des signatures récoltées par un comité rose-vert et le Groupe pour une Suisse sans armée (GSsA). Une alliance bourgeoise, emmenée par les Verts libéraux, y a contribué à raison de quelque 5000 paraphes, sur un total de 100'000.

Selon le comité "non aux milliards pour des avions de combat", le peuple pourra décider s'il veut dépenser des milliards de francs pour un avion qui n'existe jusqu'ici que sur le papier ou si les deniers publics ne pourraient pas trouver un meilleur usage.

Achat de 22 avions prévu

L'acquisition des 22 jets du constructeur suédois Saab est budgétée à 3,126 milliards de francs. Mais si l'on considère les frais de développement et d'entretien, la facture totale atteindra plus de 10 milliards, estiment les opposants.

Les opposants au Gripen ne peuvent pas s'attaquer à l'achat des avions en tant que tel. Le référendum combat donc la loi instituant le fonds de financement de l'acquisition, qui sera alimenté via une ponction moyenne annuelle de 300 millions pendant dix ans dans le budget de l'armée.

ats/mre

Publié Modifié

Les dons de Saab en questions

L'alliance anti-Gripen n'a pas manqué d'épingler la "nervosité" des milieux favorables au nouvel avion de combat qui acceptent que Saab s'immisce dans la campagne.

Les dons d'une entreprise d'armement étrangère n'ont rien à faire dans une campagne de votation suisse, d'après elle.