Modifié

Feux allumés de jour, traçabilité des aliments: ce qui change en 2014

Ne pas allumer ses phares la journée coûtera 40 francs dès le 1er janvier 2014. [Laurent Gilliéron - Keystone]
Ne pas allumer ses phares la journée coûtera 40 francs dès le 1er janvier 2014. [Laurent Gilliéron - Keystone]
Comme chaque année, le 1er janvier coïncide avec une série de changements de lois et de règlements. Petit tour d'horizon des nouveautés susceptibles d'affecter le quotidien des Suisses.

Certaines nouvelles dispositions touchent directement le porte-monnaie des Suisses en 2014, tandis que d'autres leur donnent de nouveaux droits et devoirs. Voici les principaux changements:

1) Assurance chômage: les salaires supérieurs à 315'000 francs seront ponctionnés à raison de 1% pour accélérer le désendettement de l'assurance chômage. Actuellement, le pourcent de solidarité n'est prélevé que sur les tranches de salaire entre 126'000 et 315'000 francs.

TTC se penche sur l'évasion fiscale - Suzanne Thoma, directrice des FMB - Que trouve-t-on sur nos billets ? - Roger Pfund, designer de billets [RTS]
Pourquoi l'assurance chômage est-elle dans le rouge? / T.T.C. (Toutes taxes comprises) / 1 min. / le 18 juin 2013

2) Réduction du taux LPP: les hommes qui partent à la retraite toucheront une rente de la LPP (prévoyance professionnelle) réduite. Le taux de conversion de leur capital en rente passera de 6,85 à 6,8%, rejoignant ainsi celui déjà appliqué aux femmes depuis 2013. En clair, pour un capital de 100'000 francs, la rente annuelle sera de 6800 francs. Petite consolation pour les travailleurs, les avoirs du 2e pilier seront légèrement mieux rémunérés (de 1,5 à 1,75%).

3) Phares de voitures: dès le 1er janvier, les automobilistes devront en tous temps circuler avec leurs feux allumés, de jour comme de nuit, sous peine de s'acquitter d'une amende de 40 francs.

Plan via sicura: les conducteurs devront rouler phares allumés en toutes circonstances [RTS]
Plan via sicura: les conducteurs devront rouler phares allumés en toutes circonstances / 19h30 / 1 min. / le 30 décembre 2013

4) Sobriété au volant: toujours avec l'entrée en vigueur de la nouvelle loi via sicura, les chauffeurs professionnels, les élèves conducteurs, les moniteurs de conduite et les accompagnants devront être complètement sobres avant de prendre le volant (0,5 pour mille jusqu'ici).

5) Traçabilité des aliments: les consommateurs peuvent espérer des progrès, après le scandale dit de la "viande de cheval". A compter du 1er janvier, la Suisse va se mettre au diapason de l'UE et introduire l'approche de traçabilité "juste avant, juste après", permettant de mieux remonter la filière. Les emballages seront aussi améliorés, même si les producteurs ont deux ans pour s'aligner sur la nouvelle réglementation (lire: Vers une indication de provenance des matières premières des aliments).

6) Sécurité alimentaire: les valeurs nutritionnelles seront indiquées dans un nouvel ordre, les nutriments défavorables apparaissant en premier. Le type d'huile utilisée devra être spécifié, évitant ainsi que l'huile de palme se cache sous la dénomination huile végétale. La surveillance sera assurée par le nouvel Office fédéral de la sécurité alimentaire et des affaires vétérinaires (OSAV) qui débutera ses activités au début de l'année. (Lire: L'huile de palme, controversée mais incontournable).

7) Rémunérations abusives: les sociétés anonymes devront renoncer à toute une série de rémunérations jugées abusives. L'ordonnance d'application de l'initiative de Thomas Minder, acceptée le 3 mars 2013 par plus de deux Suisses sur trois, s'appliquera jusqu'à ce que le Parlement fixe définitivement les règles du jeu dans la loi (Lire: Le tour de vis sur les salaires abusifs débutera le 1er janvier).

ats/asch

Publié Modifié