Modifié

Des données sensibles de la police fédérale volées lors d'un piratage

Le système d'information Schengen (SIS) contient des informations des polices des 27 pays membres. [Lukas Lehmann - Keystone]
Le système d'information Schengen (SIS) contient des informations des polices des 27 pays membres. [Lukas Lehmann - Keystone]
Des fichiers contenant des informations de tous les pays membres de l'Espace Schengen, dont la Suisse, ont été volés à la police danoise. Le sort de ces données sensibles n'est pas connu.

Des informations confidentielles de la police fédérale (fedpol) ont pu être compromises lors d'un piratage informatique. Dans ces fichiers apparaissent notamment des noms de personnes recherchées, disparues ou encore ceux d'individus sous surveillance.

Cette fuite a comme origine une faille de sécurité chez une société gérant les bases de données de la police danoise. "Entre avril et août 2012 (...) des hackers ont téléchargé de nombreux fichiers, parmi lesquels une copie du Système d'information Schengen (SIS), contenant des données de tous les pays membres", a confirmé à la RTS Dorit Borgaard, enquêtrice de la police danoise. (Voir encadré)

Fedpol confirme

Un vol également confirmé par fedpol. "En ce qui concerne d’éventuelles copies du fichier nous n’avons à ce sujet, du fait que l’enquête danoise qui est en cours, pas encore obtenu d’informations complémentaires", a affirmé Daniele Bersier, porte-parole du Département fédéral de justice et police (DFJP).

Illustrant les craintes entourant le sort des données, les audiences de la justice danoise en cours se tiennent à huis clos.

Marc Renfer & Tybalt Felix

Publié Modifié

Un co-fondateur de The Pirate Bay

Le fichier du Système d'information Schengen a été retrouvé sur l'ordinateur de Gottfrid Svartholm Warg, connu pour être un cofondateur du site internet The Pirate Bay, principale ressource de fichiers torrent permettant le téléchargement de films, disques et jeux-vidéo.

La police suédoise se trouve à l'origine de la découverte. Le pays scandinave s'intéressait au hacker, soupçonné d'avoir "visité" des fichiers du fisc. En fouillant son ordinateur, les autorités y ont trouvé des données de la police danoise.

Le pirate est actuellement détenu au Danemark, où se tiennent des audiences initiales.

Gottfrid Svartholm Warg nie être l'auteur du piratage du SIS et assure que son ordinateur a pu être manipulé par une tierce personne.

Les données contenues dans le SIS

En Suisse, l'ordonnance N-SIS règle l'utilisation des données inscrite au Système d'information Schengen: