Publié le 04 décembre 2013 à 09:04

Le PBD lâche sa ministre dans le dossier des successions avec Paris

Le PBD d'Eveline Widmer-Schlumpf, malgré les attaques, garde le cap.
Le PBD lâche Eveline Widmer-Schlumpf sur le dossier des successions avec Paris Audio de l'info / 1 min. / le 04 décembre 2013
Eveline Widmer-Schlumpf ne pourra pas compter sur l'ensemble du PBD pour soutenir la convention sur les successions avec la France, selon une information de la RTS.

Plusieurs élus PBD sont décidés à lâcher leur conseillère fédérale Eveline Widmer-Schlumpf, la semaine prochaine, lors du vote sur la convention sur les successions avec la France au Conseil national. Ils sont de plus en plus nombreux au sein du parti à refuser d'assumer un texte mettant à mal la souveraineté de la Suisse.

Volte-face du parti

Même le président du PBD Martin Landolt s'abstiendra à l'heure du vote. Les élus changent donc leur fusil d'épaule, puisque tous avaient voté en faveur de la convention lors de la séance de groupe en novembre.

Le document sera quoi qu'il en soit largement balayé par la chambre du peuple. Mais  Eveline Widmer-Schlumpf, qui est ainsi sur le point de perdre son dernier soutien, risque de se retrouver définitivement isolée sur ce dossier.

Alexandra Cohen/oang

Publié le 04 décembre 2013 à 09:04