Modifié le 13 novembre 2013 à 20:29

L'initiative UDC "pour les familles" et l'initiative "1:12" perdent du terrain

Les résultats du 2e sondage SSR en vue des votations du 24 novembre.
Les résultats du 2e sondage SSR en vue des votations du 24 novembre. [ - ]
Si les Suisses restent très partagés sur la hausse du prix de la vignette autoroutière, ils le sont désormais aussi sur l'initiative "pour les familles", qui perd du terrain à l'instar de l'initiative "1:12", selon le second sondage SSR publié mercredi.

L'initiative "pour les familles" de l'UDC est en perte de vitesse, elle qui avait démarré fort dans l'opinion. C'est le fait le plus saillant révélé par le second sondage de l'institut gfs.bern pour la SSR à dix jours des votations du 24 novembre.

L'initiative 1:12 des Jeunes socialistes est elle aussi en net recul et ne passerait pas la rampe si le scrutin avait lieu ce mercredi. En revanche, l'incertitude reste entière en ce qui concerne la hausse du prix de la vignette autoroutière.

L'initiative pour les familles recule

Même si 49% des sondés se déclarent encore favorables à l'initiative de l'UDC "pour les familles" (34% très favorables, 15% plutôt favorables) contre 43% qui sont contre ou plutôt contre, la tendance est désormais clairement à la baisse pour ce texte qui vise à accorder une déduction fiscale aux parents qui gardent eux-mêmes leurs enfants à la maison.

En octobre, l'initiative récoltait un large soutien avec 64% d'opinions favorables. Cette chute de 15 points est jugée spectaculaire par les sondeurs: on constate certes toujours une polarisation entre gauche/droite libérale d'un côté et conservateurs de l'autre.

Mais on remarque aussi que, même chez les électeurs de l'UDC, l'initiative n'est plus aussi massivement soutenue. En un mois, on est passé de 83% d'opinions très favorables et plutôt favorables à 74%, alors que le non progresse de 12 à 22%. A noter que les électeurs des Verts sont les seuls qui sont plus favorables au texte qu'il y a un mois (de 43 à 47%).

Pour les électeurs de toutes les autres formations, des arguments comme le coût pour les collectivités publiques qu'entraînerait l'acceptation de l'initiative semblent avoir porté: elle perd 13 points chez les sympathisants PS (44% d'opinions favorables ou plutôt favorables en octobre, 31% en novembre), 9 chez les électeurs PDC (de 59 à 50%) et même 21 points chez les sympathisants PLR (de 57 à 36%). Chez les sondés qui ne se réclament d'aucune formation politique, la baisse est de 20 points (de 70 à 50%). Les indécis sont encore 8% (11% en octobre).

L'initiative 1:12 en difficulté

L'initiative des Jeunes socialistes qui vise à réguler les écarts salariaux dans les entreprises n'a plus la cote qu'elle avait il y a un mois. D'un score d'égalité parfaite en octobre (44% de partisans et autant d'opposants), on passe maintenant à 54% d'opinions plutôt ou très négatives. Seules 36% des personnes interrogées disent approuver le texte.

Le clivage gauche-droite reste très marqué sur cet objet. Les plus enthousiastes sont les sympathisants des Verts (84% de pour) devant les électeurs du PS (63% de pour, alors qu'ils étaient 76% en octobre, une chute de 13 points). Chez les sympathisants des partis bourgeois, sans surprise, le non se renforce (69% d'opinions défavorables chez les proches du PDC, 79% chez les électeurs PLR, 74 % chez ceux de l'UDC, 44% de non, enfin, chez les "sans parti").

S'il reste au final 10% d'électeurs qui n'ont pas encore arrêté leur choix, l'institut gfs prédit un rejet de cette initiative.

Le prix de la vignette pas encore fixé

L'objet qui laisse les pronostiqueurs perplexes est celui qui concerne la hausse du prix de la vignette autoroutière de 40 à 100 francs. Partisans et opposants sont désormais au coude à coude. Alors qu'une très légère majorité en faveur de la hausse se dégageait encore en octobre (53% de oui), le sondage de novembre révèle qu'ils ne sont plus que 50% à approuver l'idée, contre 46% d'opposants et 4% d'indécis.

Les électeurs des Verts y sont toujours très favorables (79%, comme en octobre). Les sympathisants des autres partis perdent un peu de leur enthousiasme du mois d'octobre: de 65 à 63% d'opinions positives chez les proches du PS, de 48 à 45% pour le PLR, de 38 à 31% pour l'UDC et de 51 à 39% pour les sondés sans appartenance partisane. En revanche, les sympathisants du PDC sont de plus en plus séduits par la vignette à 100 francs. De 58% en octobre, ils sont maintenant 66% à l'approuver. Le projet, il est vrai, est porté par "leur" conseillère fédérale Doris Leuthard .

Une autre lecture du sondage permet de constater que ceux qui ne possèdent pas de voiture sont majoritairement en faveur de la hausse, alors que les détenteurs de véhicules sont contre. Reste que, sur cet objet, le suspense reste entier.

pym

Publié le 13 novembre 2013 à 17:01 - Modifié le 13 novembre 2013 à 20:29

La méthode

Le sondage a été réalisé par l'institut gfs.bern sur mandat de la SSR.

Un total de 1409 personnes représentatives de la population ont été interrogées par téléphone entre le 1 et le 8 novembre dernier (705 en Suisse alémanique, 401 en Suisse romande et 303 en Suisse italienne) .

La marge d'erreur est de +/- 2,7%.