Modifié le 06 novembre 2013

Neuchâtel dit non à l'exploitation du gaz de schiste sur son territoire

Le Grand Conseil neuchâtelois ne veut d'extraction du gaz de schiste dans le Val-de-Travers.
L'opposition au gaz de schiste est forte dans le Val-de-Travers. [Jean-Christophe Bott - ]
Le Grand Conseil neuchâtelois a accepté mercredi une motion interdisant l'exploitation et la prospection d'hydrocarbures non conventionnels dans le sous-sol du canton.

L'opposition au gaz de schiste ne faiblit pas dans le canton de Neuchâtel. Le Grand Conseil s'est prononcé mercredi contre la prospection et l'exploitation de cette forme d'énergie dans le Val-de-Travers.

Les députés neuchâtelois ont accepté sans opposition une motion de la commune de Val-de-Travers interdisant la prospection ainsi que l'exploitation de gisements d'hydrocarbures non conventionnels, notamment le gaz de schiste, dans le sous-sol neuchâtelois. Ils ont aussi adopté un postulat demandant d'instaurer un moratoire sur la recherche et la méthode actuelle d'extraction de cette forme d'énergie.

Modification de la loi en vue

Ces deux interventions n'ont pas été combattues. Le Grand Conseil a donc suivi l'avis du Conseil d'Etat qui recommandait l'acceptation du postulat et de la motion déposée sous la forme d'une initiative communale. Le Parlement neuchâtelois devra se prononcer sur une modification de loi allant dans le sens de la motion.

ats/kkub

Publié le 06 novembre 2013 - Modifié le 06 novembre 2013

Eau potable mise en danger

Pour les opposants, les forages risquent de contaminer l'eau potable de la région qui alimente quelque 70% des habitants du canton. Ils craignent également une pollution de l'air et du sol par des produits chimiques utilisés lors de l'exploration.

Succès de la pétition citoyenne

Début septembre, un collectif citoyen avait remis au Grand Conseil une pétition munie de 10'518 signatures et demandant un moratoire sur tout forage de gaz conventionnel ou non conventionnel dans la commune de Val-de-Travers.

Cette position est appuyée par plusieurs communes, notamment celles de La Chaux-de-Fonds et de Neuchâtel.

Forage exploratoire à Noiraigue (NE)

Le groupe britannique Celtique Energie souhaite réaliser à Noiraigue (NE) un forage exploratoire pour rechercher du gaz.

Il a affirmé à plusieurs reprises sur la base d'un rapport d'experts indépendants que ces forages ne présentaient que peu de risques pour les eaux. Celtique a également répété qu'il ne visait pas le gaz de schiste.