Modifié le 12 septembre 2013

Le Conseil national accepte de libérer 3 milliards pour le Gripen

L'avion de combat Gripen.
Le Conseil national dit oui aux Gripen Le 12h30 / 2 min. / le 11 septembre 2013
Le Conseil national a donné son feu vert mercredi à l'achat de 22 avions de combat Gripen pour 3,126 milliards de francs.

Le Gripen a franchi mercredi un cap important au Parlement. Par 114 voix contre 70, le National a accepté de libérer les 3,126 milliards de francs nécessaires pour l'achat de 22 avions de combat suédois. Ce frein aux dépenses n'avait pas pu être levé aux Conseil des Etats, faute d'une voix.

La Chambre du peuple avait auparavant refusé par 122 voix contre 55 de réduire la facture à 3,059 milliards en renonçant à équiper les avions d'une capacité sol-air. Cette proposition émanait de la gauche.

Après le vote sur l'ensemble, les députés devront encore se prononcer sur le fonds servant à financer l'acquisition des avions. Celui-ci sera alimenté via une ponction moyenne de 300 millions de francs chaque année et pendant dix ans dans le budget de l'armée.

Dernier mot au peuple?

La loi instaurant ce fonds pourra être combattue par référendum, ce qui permettra au peuple de se prononcer. La gauche et les Vert'libéraux ont d'ores et déjà promis de se lancer dans la campagne.

Les détails du vote par parlementaire

ats/moha

Publié le 11 septembre 2013 - Modifié le 12 septembre 2013