Modifié le 09 août 2013 à 21:03

Le scénographe et acteur genevois Jean-Marc Stehlé est décédé

Né à Genève en 1941, Jean-Marc Stehlé a suivi des études à l'Ecole des Arts décoratifs de Genève.
Né à Genève en 1941, Jean-Marc Stehlé a suivi des études à l'Ecole des Arts décoratifs de Genève. [Jean-Christophe Bott - ]
Le scénographe et acteur genevois Jean-Marc Stehlé est décédé vendredi à l'âge de 72 ans des suites d'une longue maladie, a-t-on appris auprès de sa famille.

Jean-Marc Stehlé, né à Genève en 1941, connu et apprécié dans l’Europe entière pour les costumes et les décors inventifs et variés qu'il a réalisés pour le théâtre et le cinéma, est décédé vendredi des suites d'une longue maladie.

Le Genevois a travaillé sur de nombreuses scènes en Suisse, notamment au Théâtre de Carouge, au Grand Théâtre de Genève, au Théâtre Municipal de Lausanne et au Schauspielhaus de Zurich. Sa profession l'a également entraîné en France, en Allemagne, en Autriche, en Italie et en Finlande.

Jean-Marc Stehlé a collaboré avec les plus grands noms de la mise en scène, dont Benno Besson, Philippe Mentha, Zabou Breitmann et Matthias Langhoff.

Distinctions prestigieuses

En 2009, l'acteur a reçu l'Anneau Hans Reinhart, la plus haute distinction de Suisse décernée à un comédien par la Société suisse du théâtre.

Par ailleurs, pour ses scénographies et ses costumes, il a reçu pas moins de six Molières – la plus prestigieuse récompense du théâtre français.

aduc

Publié le 09 août 2013 à 11:52 - Modifié le 09 août 2013 à 21:03

Dans de nombreux films

A côté de son travail de scénographe, Jean-Marc Stehlé a également été acteur au cinéma et à la télévision.

Il a joué notamment dans «Socialisme» de Jean-Luc Godard (2010), «Marie Antoinette» de Sofia Coppola (2006), «Bon Voyage» de Jean-Paul Rappeneau (2003), «Romuald et Juliette» de Coline Serreau (1989) et «Derborence» de Francis Reusser (1985).