Modifié

Campagne de l'initiative "1:12- pour des salaires équitables" lancée

C'est la Jeunesse socialiste qui a lancé l'initiative 1:12. Ici, son  président David Roth, en mars 2013 à Berne.  [Peter Schneider - Keystone]
C'est la Jeunesse socialiste qui a lancé l'initiative 1:12. Ici, son président David Roth, en mars 2013 à Berne. [Peter Schneider - Keystone]
La campagne en faveur de l'initiative "1:12 - pour des salaires équitables" a été lancée lundi sur la Paradeplatz à Zurich par le syndicat Unia.

L'initiative de la Jeunesse socialiste "1:12 - pour des salaires équitables" veut empêcher que, dans une même entreprise, un employé gagne moins en un an que son patron en un mois. Elle a été lancée ce lundi à Zurich par Unia et sera soumise au vote probablement le 24 novembre prochain.

Selon une nouvelle étude, présentée par Unia à cette occasion, les écarts salariaux ont encore augmenté en 2012 dans "41 des plus grosses entreprises suisses cotées en bourse". Les salaires de managers ont progressé de 13,5% alors que les plus bas salaires ont stagné (+0,7%).

Avec l'initiative "1:12", on dégagerait sur les hauts salaires des managers 150 millions de francs qui pourraient être redistribués aux bas salaires. Le plafonnement des "très hauts salaires" permettrait de financer "aisément" l'introduction d'un salaire minimum de 4000 francs, selon l'étude.

ats/pym    

Publié Modifié