Modifié

Les cas de racisme recensés en Suisse ont augmenté en 2012

Rassemblement contre l'initiative et le contre-projet sur le renvoi des étrangers criminels à Genève pour dénoncer le racisme. [Salvatore Di Nolfi - Keystone]
Rassemblement contre l'initiative et le contre-projet sur le renvoi des étrangers criminels à Genève pour dénoncer le racisme. [Salvatore Di Nolfi - Keystone]
Les centres de consultation en Suisse spécialisés pour les victimes du racisme ont recensé 196 cas avérés l'an dernier, soit 40 de plus qu'en 2011.

L'an dernier, 196 cas de racisme avérés ont été recensés en Suisse par onze centres de consultations spécialisés, alors qu'en 2011, 156 cas étaient annoncés. Cette hausse s'explique notamment par l'augmentation du nombre de centres de consultations qui participent au monitorage.

Monde du travail le plus touché

Comme les années précédentes, les incidents ont été particulièrement nombreux dans le monde du travail (31 cas) et l'espace public (20). Le marché du logement (18) ou les milieux de l'école ou de la formation (18) sont aussi touché, lit-on dans le rapport publié lundi par l’association humanrights.ch et la Commission fédérale contre le racisme.

Une fois de plus, les propos racistes sont les situations les plus souvent enregistrées. Leur nombre a passé de 34 à 66. Les cas de propagande raciste ont par contre diminué.

Davantage d'incidents particulièrement graves ont été constatés l'an dernier. Il y a eu 14 atteintes à l'intégrité corporelle (+9), 22 menaces (+8) et trois manifestations ou rassemblements d'extrême droite (+3).

ats/aduc

Publié Modifié

Les personnes de couleur touchées

Les discriminations à l'encontre des personnes de couleur restent nombreuses. Les centres de consultations ont par ailleurs enregistré une hausse du nombre des incidents contre les gens du voyage.

Les personnes originaires d’Europe centrale et d’Afrique, mais aussi des titulaires de passeports suisses - dont les auteurs de discrimination raciale pensent qu'ils sont étrangers - ont été le plus fréquemment victimes d'actes de racisme.