Modifié

Un pédophile récidiviste engagé dans une école primaire zurichoise

Un enseignant a été engagé dans une école malgré un lourd passif de pédophilie [RTS]
Un enseignant engagé dans une école malgré un passif de pédophilie / 19h30 / 2 min. / le 13 juin 2013
Un homme condamné deux fois pour pédophilie a retrouvé du travail comme enseignant en automne dernier. La direction de l'école zurichoise pointe des failles dans les procédures d'information.

Un pédophile récidiviste a été engagé en automne dernier dans une école primaire de Nänikon, dans le canton de Zurich, où il a travaillé pendant plus de six mois, avant qu'il ne soit démasqué par un internaute, a révélé mercredi l'émission de la TV alémanique Schweiz Aktuell.

L'homme avait été condamné une première fois en Thaïlande en 2009. Lors d'une descente dans un appartement de Chiang Mai, les policiers trouvent le Suisse de 55 ans avec deux enfants, âgés entre 10 et 15 ans. Verdict: deux ans de prison avec sursis. L'affaire est alors largement relayée par les médias.

Récidive en Suisse

Deux ans après son jugement en Thaïlande, l’homme est à nouveau condamné par un tribunal suisse, cette fois-ci à 15 mois de prison avec sursis pour détention de photos de mineurs à caractère pornographique. Ce qui ne l'empêche pas de retrouver du travail dans l'école primaire zurichoise à la rentrée 2012.

"Liste noire"

S'il existe bien une liste noire d’enseignants condamnés pour des actes pédophiles, l’homme en question n’y figurait pas. Premièrement, parce que le jugement thaïlandais n’étaient pas connu des autorités suisses, faute d'entente judiciaire entre les deux pays. Deuxièmement, parce que dans le rapport de la police suisse, l’homme n’était pas décrit comme un enseignant, mais comme un ancien homme d’affaires.

Ces failles dans le système d'information n'ont pas eu de conséquence pour les élèves de Nänikon. Alors que le Parlement réfléchit actuellement à un renforcement de la lutte contre la pédophilie, certains prônent la constitution d’un registre national des cas de pédophilie.

srf/kkub

Publié Modifié