Modifié le 27 mai 2013 à 09:21

Le référendum contre la vignette à 100 francs sur la voie rapide

Un employé de la société Securitas vend une vignette autoroutière sur la plateforme douanière de Bardonnex (GE).
Un employé de la société Securitas vend une vignette autoroutière sur la plateforme douanière de Bardonnex (GE). [Salvatore Di Nolfi - ]
Les opposants à l'augmentation du prix de la vignette autoroutière de 40 à 100 francs ont déjà dépassé le nombre de signatures nécessaires pour faire aboutir le référendum, alors que la récolte continuera jusqu'en juillet.

Le peuple votera certainement sur une augmentation du prix de la vignette autoroutière de 40 à 100 francs. Le comité qui combat cette hausse, essentiellement composé de politiciens UDC, a déjà récolté 70'000 signatures, alors que 50'000 sont nécessaires pour faire aboutir le référendum.

"Nous continuerons activement la récolte jusqu'au délai" de dépôt des signatures fixé au 13 juillet, a indiqué à l'ats la conseillère nationale Nadja Pieren (UDC/BE), confirmant une information de l'hebdomadaire zurichois SonntagsBlick.

Le comité référendaire souhaite ainsi donner un "signal" contre cette hausse étatique "abusive" dans le domaine de la route.

ats/cab

Publié le 26 mai 2013 à 12:30 - Modifié le 27 mai 2013 à 09:21