Modifié le 07 avril 2013 à 18:30

La Suisse a autorisé la vente d'armes à la Corée du Nord en 2012

Des armes suisses ont été vendues en Corée du Nord (ici la frontière entre la Corée du Sud et la Corée du Nord).
Des armes suisses ont été vendues en Corée du Nord (ici la frontière entre la Corée du Sud et la Corée du Nord). [Ahn Young-joon - ]
En 2012, un total de 150 armes ont été vendues à la Corée du Nord par une société suisse. S'il s'agit seulement d'armes sportives, cette information fait réagir le monde politique.

La Confédération a autorisé l'an dernier une entreprise suisse à vendre des armes à la Corée du Nord, révèle la NZZ am Sonntag. Il s'agit de 150 armes, soit 110 fusils, 20 pistolets à cartouches, 17 pistolets à air comprimé et des douzaines d'accessoires divers. Le tout pour 170'000 francs.

Les autorités suisses expliquent que ces armes étaient destinées à des activités sportives, comme le tir, mais pas aux forces armées. Elles n'entrent pas dans la catégorie du matériel de guerre et ne sont pas concernées par l'embargo sur les armes de l'ONU.

Cette nouvelle, qui intervient dans un contexte international très tendu entre les deux Corées (lire aussi Un essai de missile américain reporté pour apaiser la Corée du Nord), provoque déjà de nombreuses réactions politiques. Pour le conseiller national UDC Maximilian Reinmann, ce feu vert est inquiétant, alors que son homologue Vert, cette pratique est "dégoûtante".

boi

Publié le 07 avril 2013 à 15:43 - Modifié le 07 avril 2013 à 18:30

La Suisse offre son aide

La Suisse a récemment offert à la Corée du Nord une médiation face aux tensions dans la péninsule coréenne, a indiqué le Département fédéral des affaires étrangères, confirmant une information de la "SonntagsZeitung.

La Suisse est toujours prête à contribuer à la recherche d'une solution à la crise coréenne, "si tel est le voeu des parties concernées", a précisé le DFAE.

Berne se dit prête à organiser, le cas échéant, des rencontres entre les deux parties.

La Suisse rappelle sa disponibilité à chaque occasion aux parties Nord et Sud de la péninsule.

La DFAE l'a refait récemment lors d'un contact avec Pyongyang, mais n'a pas connaissance à l'heure actuelle d'un projet de négociation.