Modifié

Le coût des crèches en Suisse parmi les plus élevés d'Europe

La fréquence des visites de contrôle des crèches est une des lacunes selon la Cour des comptes. [keystone]
La fréquence des visites de contrôle des crèches est une des lacunes selon la Cour des comptes. [keystone]
Placer son enfant en crèche en Suisse serait deux fois plus cher qu'en Allemagne, en France ou en Autriche, selon une étude publiée dimanche dans la NZZ. Les nombreuses normes expliqueraient en grande partie ce phénomène.

Les familles suisses paient quasiment le double de ce que déboursent la plupart des autres parents européens pour placer leur enfant en crèche, révèle dimanche une étude de l'Université de Saint-Gall publiée dans la NZZ am Sonntag.

Selon les recherches d'une chercheuse, le coût moyen pour placer son enfant dans une structure d'accueil en Allemagne, en France ou en Autriche représente entre 9 et 19 % du revenu du couple. En Suisse comparativement, cette part s'élève à plus de 30%,  même s'il existe de fortes différences selon les cantons.

Les normes renchérissent le projet

Ce coût très élevé ne s'explique pas seulement par la pénurie de structures d'accueil. Selon l'étude, il serait surtout lié à la quantité de normes auxquelles les responsables de crèches doivent satisfaire: formation pour les responsables, grandeur des pièces, nombre d'enfants acceptés, prescriptions sur l'hygiène, démarches en cas d'accident, etc.

"Il est impossible d'ouvrir une crèche à des prix raisonnables en Suisse, tant les contraintes, l'obsession des autorités à tout réglementer, renchérissent le projet", témoignent dans la NZZ des personnes qui ont cherché à ouvrir de telles structures.

ptur

Publié Modifié