Modifié

Ikea Suisse dément retirer de la vente un cake contenant des matières fécales

Après les boulettes au cheval, le géant suédois est touché par un nouveau scandale. [Martial Trezzini - Keystone]
Après les boulettes au cheval, le géant suédois est touché par un nouveau scandale. [Martial Trezzini - Keystone]
La Suisse n'est pas concernée par le retrait de la vente dans 23 pays de cakes au chocolat d'Ikea suspectés de contenir des bactéries fécales, a affirmé la porte-parole d'Ikea Suisse à la RTS.

Ikea réagit après le scandale créé par les bactéries fécales retrouvées dans des cakes au chocolat et aux amandes. Le géant suédois de l'ameublement a retiré les produits concernés dans 23 pays, révèle jeudi le "Belfast Telegraph", qui mentionnait la Suisse. Une porte-parole d'Ikea Suisse a toutefois affirmé à la RTS que les produits incriminés n'étaient pas distribués en Suisse et que, par conséquent, les cakes continuaient à être vendus.

Des coliformes fécales, bactéries que l'on trouve normalement dans les excréments humains et animaux, ont été retrouvées en début de semaine dans des cakes vendues en Chine. Les autorités chinoises ont décidé de détruire près de deux tonnes de gâteaux.

Un nouveau coup dur

Cette affaire est un nouveau coup dur pour Ikea, touchée par le scandale de la "viande de cheval". Le groupe scandinave avait été contraint de retirer ses très populaires boulettes de viande, supposées être au boeuf mais dans lesquelles du cheval avait été retrouvé en République tchèque.

"Nous ne tolérons pas que des produits vendus sous notre label contienne des ingrédients qui ne sont pas stipulés dans les recettes et certifiés par des laboratoires", avait alors assuré Ikea.

asch

Publié Modifié