Modifié

L'UE veut une nouvelle contribution financière de la Suisse

La voie bilatérale choisie par la Suisse pour traiter avec l'Union européenne est profondément remise en question par Bruxelles.  [Yves Roland]
La voie bilatérale choisie par la Suisse pour traiter avec l'Union européenne est profondément remise en question par Bruxelles. [Yves Roland]
L'Union européenne (UE) attend de la Suisse qu'elle apporte une contribution financière à ses nouveaux membres. C'est ce qui ressort des conclusions d'un message sur les relations avec la Suisse, selon la NZZ am Sonntag.

Un message sur les relations entre l'Union européenne et la Suisse devra être approuvé à la fin de la semaine à venir par le Conseil de l'UE où siègent les représentants des pays membres. Le projet de texte durcit le ton envers la Confédération, comme nous l'annoncions vendredi (lire: L'Union européenne durcit le ton concernant les relations bilatérales).

Contribution financière

Le document contient des critiques contre la voie bilatérale et s'intéresse particulièrement à la question institutionnelle. Mais selon la NZZ am Sonntag, il évoque également une nouvelle contribution financière de la Suisse aux nouveaux membres de l'UE.

En 2007, les Suisses avaient approuvé le premier "milliard de la cohésion". Il était destiné et limité aux projets d'aide des dix nouveaux membres de l'UE. Après l'entrée dans l'UE de la Roumanie et de la Bulgarie, la Suisse avait promis 257 millions de francs. Le Conseil de l'UE attend aujourd'hui que "cette expression de la solidarité" suisse s'étoffe à nouveau. Aucun chiffre n'a cependant été avancé.

ats/dk

Publié Modifié