Publié

Ueli Maurer réagit aux critiques des partis bourgeois sur l'achat du Gripen

Ueli Maurer, en visite à la caserne de Grolley (FR), ce vendredi 2 octobre.  [PETER SCHNEIDER]
Ueli Maurer, en visite à la caserne de Grolley (FR), ce vendredi 2 octobre. [PETER SCHNEIDER]
Le programme d'armement 2013, qui comprend l'achat à la Suède d'avions de combat Gripen, est prêt. Le chef du Département fédéral de la défense Ueli Maurer le présentera au Conseil fédéral dans une dizaine de jours. Puis, en décembre, il rencontrera les présidents des partis bourgeois, très critiques par rapport à cet achat.

Lors d'une rencontre agendée le 10 décembre, Ueli Maurer,  chef du Département de la défense (DDPS), entend répondre aux questions que lui ont adressées les présidents du PLR, du PDC, des Vert'libéraux et du PBD à propos du Gripen.

Le but de la rencontre est de clarifier les choses, a indiqué samedi la porte-parole du DDPS Silvia Steidle, confirmant une information de l'émission de télévision alémanique "10vor10".

Lettre à la présidente

Fin septembre, les quatre présidents de parti avaient envoyé une lettre à la présidente de la Confédération Eveline Widmer-Schlumpf, avec copie aux autres ministres. La missive contenait un catalogue détaillé de questions sur les risques techniques et financiers du Gripen, les coûts d'exploitation, la procédure d'acquisition et les aspects stratégiques.

Ses auteurs demandaient au Conseil fédéral d'y répondre "dès que possible" auprès des commissions compétentes ou au Parlement. Le projet qui a déjà subi force critiques porte sur l'achat de 22 avions pour un montant de 3,126 milliards de francs.

Parallèlement, Ueli Maurer présentera un projet de loi sur le fonds de financement de l'achat de ces engins, qui pourrait être combattu par référendum.

Si le gouvernement suit son ministre de la défense le 14 novembre, le Conseil des Etats sera la première Chambre à débattre, à la session de printemps 2013, du programme d'armement et du fonds "Gripen".

ats/pym

  

Publié