Modifié le 02 septembre 2012 à 18:28

Les CFF font face à une baisse du nombre de voyageurs

La ligne Lausanne-Genève fait l'objet d'une attention toute particulière de la part des CFF.
Les CFF publieront leurs résultats semestriels mercredi. [Jean-Christophe Bott - Keystone]
Pour la première fois depuis des années, les CFF enregistrent un recul du nombre d'usagers au premier semestre. Selon l'ex-régie fédérale, la crise du secteur du tourisme est en cause. Mais l'ATE évoque la hausse des prix des billets.

Durant le premier semestre 2012, le nombre de passagers/kilomètre dans les trains suisses est passé de 8,7 milliards à 8,5 milliards. Le résultat du secteur voyageurs a reculé d'un tiers, à 65 millions de francs. Une baisse du trafic n'avait pas été enregistrée depuis l'introduction de Rail 2000.

Les CFF attribuent ce repli à la crise dans le secteur du tourisme, a dit leur porte-parole Reto Schärli, confirmant des informations du Matin Dimanche et de la SonntagsZeitung. Celle-ci a entraîné une baisse dans le trafic de loisirs national. Le trafic régional est en revanche resté stable.

Hausse des tarifs en cause?

Les ventes d'abonnements montrent aussi que les clients restent fidèles au rail pour leurs déplacements quotidiens, selon Reto Schärli. "Les ventes d'abonnements demi-tarif et d'abonnements généraux ont augmenté, alors même que les prix ont subi une hausse".

Dans Le Matin Dimanche, la présidente de l'Association Transports et Environnement (ATE) point quant à elle du doigt la hausse des tarifs. "Nous devons malheureusement admettre que les voyageurs se remettent à utiliser plus souvent la voiture que le train", affirme Franziska Teuscher.

ats/dk

Publié le 02 septembre 2012 à 11:30 - Modifié le 02 septembre 2012 à 18:28

Les résultats détaillés publiés mercredi

Le porte-parole des CFF n'a pas donné de précisions sur l'ampleur de la croissance des ventes.

La publication officielle des résultats semestriels est prévue mercredi.