Modifié le 20 juillet 2012 à 21:55

L'Hôpital de l'enfance à Zurich suspend les circoncisions

Hôpital
La circoncision sur les enfants incapables de discernement est suspendue à l'Hôpital de l'enfance de Zurich. [© Bergringfoto - ]
Par crainte de poursuites pénales comme en Allemagne, l'Hôpital de l'enfance à Zurich a décidé de suspendre provisoirement les circoncisions sur les enfants incapables de discernement.

L'Hôpital de l'enfance à Zurich suspend les circoncisions, selon une information du magazine alémanique Beobachter, confirmée par le porte-parole Marco Stücheli. La direction précise que la pratique est suspendue pour tous les enfants qui n'ont pas encore atteint l'âge de discernement.

Cette décision intervient quelques jours après qu'un tribunal de Cologne, en Allemagne, a estimé que la circoncision pour des motifs religieux relevait de coups et blessures volontaires. Pour la cour, elle est donc passible de poursuites pénales. Des poursuites pénales, c'est également ce que dit craindre l'Hôpital de l'enfance de Zurich, selon sa direction.

Risques sanitaires

Cette décision zurichoise ne devrait pas, à l'heure actuelle, être appliquée en Suisse romande. Pour Jean-Marc Joseph, médecin associé en chirurgie pédiatrique à l'Hôpital de l'enfance à Lausanne, seuls 10% à 15% des 500 circoncisions annuelles sont réalisées pour des raisons culturelles.

Selon Jean-Marc Joseph, l'interdiction des circoncisions à l'hôpital risquerait de déplacer les opérations "dans des arrière-salles de médecins, voire chez des personnes qui n'ont aucune formation médicale", avec les risques sanitaires que comporteraient ces interventions clandestines.

vkiss

Publié le 20 juillet 2012 à 13:05 - Modifié le 20 juillet 2012 à 21:55

Réflexion en cours à Saint-Gall

Suite à la décision de son homologue zurichois, l'hôpital pédiatrique de Saint-Gall a indiqué vendredi être en cours de réflexion quant à une interdiction des circoncisions. Il devrait prendre une décision après la période estivale.