Modifié

La Suisse suspend ses livraisons d'armes aux Emirats arabes unis

La grenade figurant sur la photo parue dans le "Sonntagszeitung" provient d'une livraison de RUAG aux Emirats arabes unis, effectuée en 2003.  [Photomontage - REUTERS]
La grenade figurant sur la photo parue dans le "Sonntagszeitung" provient d'une livraison de RUAG aux Emirats arabes unis, effectuée en 2003. [Photomontage - REUTERS]
Les demandes d'exportation d'armes vers les Emirats arabes unis sont suspendues. La Suisse a pris cette mesure provisoire en attendant de faire la lumière sur l'utilisation possible de grenades à main helvétiques en Syrie.

La Suisse suspend les demandes d'exportation d'armes vers les Emirats arabes unis. Les grenades à main suisses qui se seraient retrouvées entre les mains des opposants syriens proviendraient d'une livraison de RUAG aux Emirats.


Le Conseil fédéral a pris connaissance mercredi de l'état de l'enquête que mène actuellement le Secrétariat d'Etat à l'économie (SECO). Jusqu'à présent, rien ne prouve que des grenades à main suisses soient bel et bien utilisées en Syrie. Néanmoins, la grenade figurant sur la photo parue dimanche dans l'hebdomadaire "Sonntagszeitung" provient d'une livraison de l'entreprise d'armement RUAG aux Emirats arabes unis, effectuée en 2003.


A l'époque, 225'162 grenades à main ont été livrées à l'armée des Emirats arabes unis. Le commandement avait signé une déclaration de non-réexportation, souligne le SECO. Mais la photo ne permet pas de déterminer où la grenade a été découverte.


Blocage immédiat

Bien qu'il n'y ait pas encore de preuve tangible, le SECO a immédiatement bloqué toutes les demandes de livraison d'armes vers Abou Dhabi en suspens. Il a aussi exigé des entreprises concernées qu'elles restituent les autorisations qui n'ont pas encore été utilisées ou qui l'ont été partiellement. Ces mesures sont de nature provisoire.


Une décision définitive ne sera prise que lorsque les faits seront suffisamment éclaircis. Dans ce but, la Confédération a pris contact avec l'ambassadeur des Emirats arabes unis à Berne, l'ambassade de Suisse à Abou Dhabi et l'attaché de défense compétent dans cette région.


agences/pym


Publié Modifié