Modifié le 08 juin 2012 à 09:19

Jürg Schlup succède à Jacques de Haller à la tête des médecins suisses

Jacques de Haller, président de la Fédération des médecins suisses.
Jacques de Haller a essuyé un échec dans sa tentative de réélection à la tête de la FMH jeudi à Bienne. [Lukas Lehmann - Keystone]
Surprise à l'élection du nouveau président de la Fédération des médecins suisses (FMH). Le Bernois Jürg Schlup l'a emporté. Il succède à Jacques de Haller, qui n'a pas été réélu après deux mandats.

Président de la Fédération des médecins suisses (FMH) depuis huit ans, le socialiste genevois Jacques de Haller n'a pas été réélu pour un troisième mandat. Lors de l'assemblée de la FMH jeudi à Bienne, le socialiste a échoué même dans sa tentative de réélection au comité central de la FMH (9 membres). Dès lors, il ne pouvait plus prétendre à la présidence qui sera assurée par le Bernois Jürg Schlup (né en 1955), élu au 4e tour de scrutin.


Candidat déclaré contre Jacques de Haller, le chirurgien zurichois Urs Stoffel s'est retiré au troisième tour.


Politisation reprochée

Selon les observateurs, Jacques de Haller paie notamment pour la politisation accrue de la FMH sous sa présidence, en particulier depuis qu'il s'était lui-même déclaré candidat au Conseil national d'octobre 2011 pour le compte du Parti socialiste.


David Berger/gax


Publié le 07 juin 2012 à 13:56 - Modifié le 08 juin 2012 à 09:19

La nouvelle composition du comité central de la FMH:

- Jürg Schlup, de Zollikofen (BE) (président, nouveau)
- Ernst Gähler, de Herisau (AR) (vice-président, sortant)
- Pierre-François Cuénoud, de Sion (VS) (sortant et nouvellement vice-président)
- Urs Stoffel, de Zurich (ZH) (nouveau)
- Christoph Bosshard, de Berne (nouveau)
- Monique Gauthey, de Genève (GE) (sortante)
- Remo Osterwalder, Delémont (JU) (sortant)
- Gert Printzen, de Lucerne (LU) (sortant)
- Christine Romann, de Nänikon (ZH) (sortant).

Issus de différentes disciplines et régions, les membres du comité central reflètent parfaitement la diversité du corps médical suisse, estime la FMH.