Modifié

Enquête contre un vote en ligne contesté lors des votations fédérales

Le vote par internet sur des sujets fédéraux a été testé pour la première fois à Genève en 2004. [Martial Trezzini - Keystone]
Le vote par internet suscite l'inquiétude des experts informatiques / Audio de l'info / 1 min. / le 30 mai 2012
Le préposé fédéral à la protection des données et à la transparence va être saisi cette semaine concernant un vote électronique contesté lors des dernières votations fédérales, de mars 2012, selon une information de RTSinfo. Un citoyen lucernois, sur la plateforme genevoise, avait pu voter deux fois.

Selon Sébastien Fanti, avocat spécialisé dans les nouvelles technologies qui va saisir le préposé fédéral à la protection des données et à la transparence, il faudra comprendre comment un citoyen a pu donner deux fois sa voix lors des dernières élections fédérales. Il s'agira également de vérifier que le résultat correct a finalement pu être retenu par la chancellerie. Sébastien Fanti envisagerait de poursuivre sa démarche au tribunal si la médiation n'aboutit pas.


En France, où plusieurs dizaines de milliers d'électeurs pourront se prononcer par internet lors des prochaines législatives, l'e-voting aurait déjà pu être piraté à plusieurs reprises par un chercheur français, ce qui explique l'inquiétude des experts en sécurité informatique.


vkiss


Publié Modifié