Modifié le 18 août 2011 à 15:46

Un détenu met le feu à sa cellule à Champ-Dollon

Un gardien de la prison de Champ-Dollon est dans une cellule qui a ete transformée pour accueillir plus de detenu.
La cellule du prisonnier a été pratiquement détruite. [Salvatore di Nolfi - ]
Un détenu de la prison de Champ-Dollon (GE) a mis le feu à sa cellule mercredi vers 15h00. Les gardiens sont immédiatement intervenus et ont pu maîtriser l'incendie. Cinq d'entre eux ont été conduits à l'hôpital pour un contrôle suite à une intoxication à la fumée.

"C'est un acte de révolte du détenu", a indiqué Constantin Franziskakis, directeur de la prison, confirmant une information de l'édition en ligne de la Tribune de Genève. Un tel incendie comporte un "risque très important", mais heureusement "cela reste des situations extrêmes".


Détenu sévèrement sanctionné

Le détenu n'a pas été intoxiqué, selon le directeur de Champ-Dollon. Il a été placé dans un cachot et sera sévèrement sanctionné, promet Constantin Franziskakis.


"La cellule du prisonnier a été pratiquement détruite et les dégâts s'élèvent à plusieurs milliers de francs", ajoute Constantin Franziskakis.


Les gardiens qui sont intervenus sont formés pour agir en cas d'incendie, précise-t-il. Les pompiers de Genève n'ont pas eu à intervenir.


ats/cer


Publié le 17 août 2011 à 21:14 - Modifié le 18 août 2011 à 15:46