Modifié le 03 août 2011

Les Suisses, as du recyclage du PET et du verre

Chaque année, 1,2 milliards de bouteilles en PET sont mises sur le marché en Suisse.
L'an dernier, le nombre de tonnes de PET recyclées a atteint 36'637 tonnes. [ - ]
Les Suisses sont toujours champions du monde du recyclage des bouteilles en verre et en PET, ainsi que des canettes en aluminium. En 2010, le taux de récupération a été de 94% pour le verre, de 91% pour les canettes en aluminium et de 80% pour le PET, a annoncé mercredi l'Office fédéral de l'environnement.

A elle seule, la valorisation du PET a permis d'économiser 36 millions de litres de pétrole l'an dernier. Les experts fédéraux sont toutefois inquiets car certaines entreprises exportent illégalement des bouteilles en PET sans les déclarer.


Des "moutons noirs" brouillent les chiffres

Cette pratique a pour conséquence de réduire le taux officiel de recyclage. Or, si ce dernier vient à passer au-dessous de la barre des 75%, la loi impose d'introduire une consigne pour ces emballages de boissons. Ce qui remettrait en question le système actuel de collecte. Or, aucun des acteurs en présence ne le souhaite actuellement, a souligné l'Office fédéral de l'environnement (OFEV).


Pour sa part, "PET Recycling Suisse" évalue à environ 2% le nombre de bouteilles PET exportées par ces "moutons noirs" sans être déclarées. Elles bénéficient du réseau de collecte dense mis en place en Suisse, plus de 30'000 points, mais ne contribuent pas à son fonctionnement.


Le vice-directeur de la société de valorisation, Jean-Claude Würmli, y voit une double menace pour la branche. D'une part, la barre des 75% pourrait être franchie et un système de consigne ou de taxe de récupération serait imposé même s'il n'est pas le bienvenu. D'autre part, la société de valorisation perd des recettes et cela peut l'amener à devoir réduire ses activités.


Le vice-directeur de la société de valorisation a souligné qu'un dialogue va être poursuivi avec les entreprises exportatrices. Il entend les convaincre que la matière est mieux retraitée en Suisse et qu'il possède un système de recyclage abouti. En outre, de longs transports de matières à l'étranger ne sont pas écologiques, même si c'est pour les recycler.


Le nombre de tonnes de PET recyclées a augmenté de 2007 à 2009, avant de régresser en 2010. Il est passé de 33'880 tonnes en 2007 à 37'543 tonnes en 2009. L'an dernier, il a atteint 36'637 tonnes. En proportion, le taux est passé de 78% à 81%, avant de descendre à 80%.


ap/hof


Publié le 03 août 2011 - Modifié le 03 août 2011