Modifié

L'Argovienne Pascale Bruderer ne brigue pas la succession de Simonetta Sommaruga

L'ancienne sénatrice argovienne Pascale Bruderer. [Anthony Anex - Keystone]
L'Argovienne Pascale Bruderer ne brigue pas la succession de Simonetta Sommaruga / Le Journal horaire / 21 sec. / le 7 novembre 2022
Alors que personne ne s'est encore lancé dans la course à la succession de Simonetta Sommaruga au Conseil fédéral, les candidates potentielles renoncent les unes après les autres. Après Nuria Gorrite et Rebecca Ruiz samedi, c'est l'ancienne sénatrice argovienne Pascale Bruderer qui l'a fait savoir lundi.

Pressentie pour être candidate, Pascale Bruderer a écrit sur Linkedin qu'elle ne briguerait pas un siège au gouvernement.

L'ancienne conseillère aux Etats, qui est âgée de 45 ans, privilégie sa carrière professionnelle dans le privé, a-t-elle précisé. Elle s'est surtout fait connaître en Suisse romande en présidant le Conseil national en 2009-2010, chambre dans laquelle elle avait siégé entre 2002 et 2011, avant de passer au Conseil des Etats, entre 2011 et 2019.

A la tête d'une start-up

Pascale Bruderer a quitté la politique en 2019 pour se réorienter à la tête d'une start-up spécialisée en informatique. Depuis deux ans, elle n'a jamais envisagé un retour en politique au vu de son fort engagement pour sa nouvelle activité professionnelle, écrit-elle sur Linkedin.

L'Argovienne a remercié le PS suisse, son parti cantonal, les membres de bien d'autres partis et d'autres milieux de la confiance qui lui a été témoignée pour se porter candidate. "Mais il m'est apparu clairement ces derniers jours que mon engagement entrepreneurial me tenait très à coeur. Je ne quitterai pas la voie que j'ai choisie et j'ai donc décidé de renoncer à une candidature."

Plusieurs papables, aucune candidature officielle

Pour l'instant, aucune candidate ne s'est officiellement déclarée. La démission de Simonetta Sommaruga a pris de court le parti, raison pour laquelle plusieurs personnalités prennent encore le temps de la réflexion.

Parmi les noms qui circulent figurent notamment ceux de la conseillère aux Etats bâloise Eva Herzog, de la conseillère nationale bernoise Flavia Wasserfallen, de la conseillère d'Etat bernoise Evi Allemann, de la conseillère nationale thurgovienne Edith Graf-Litscher ou de la conseillère aux Etats jurassienne Elisabeth Baume-Schneider.

Samedi dernier, les deux conseillères d'Etat vaudoises Rebecca Ruiz et Nuria Gorrite ont décidé de ne pas se présenter. Plusieurs autres en ont fait de même à l'instar de la conseillère d'Etat zurichoise Jacqueline Fehr et des conseillères nationales Nadine Masshardt (BE) et Priska Seiler-Graf (ZH). La conseillère aux Etats Marina Carobbio (TI) a aussi dit non.

Les personnes intéressées ont jusqu'au 21 novembre pour le faire. Le groupe socialiste nommera le ticket retenu lors d'une séance extraordinaire le 26 novembre. L'élection aura lieu le 7 décembre.

>> Revoir le Forum des médias sur la succession de Simonetta Sommaruga:

Forum des médias - Simonetta Sommaruga s'en va [RTS]
Forum des médias - Simonetta Sommaruga s'en va / Forum / 20 min. / le 6 novembre 2022

boi avec ats

Publié Modifié