Publié

Des trésors des Suisses de l'étranger ont été vendus aux enchères

En Faillite, "la Fondation pour l'histoire des Suisses dans le Monde" a vendu des trésors [RTS]
En faillite, "la Fondation pour l'histoire des Suisses dans le Monde" a vendu des trésors / 19h30 / 1 min. / le 21 septembre 2022
Vendues aux enchères mardi et mercredi à Genève, les collections de la Fondation des Suisses de l'étranger ont rapporté 1,5 million de francs. Elles avaient longtemps été exposées au château de Penthes par le Musée des Suisses de l'étranger qui a fermé ses portes en 2021.

Lors des ventes en salle et en ligne, 95% des quelque 500 lots ont trouvé preneur, a annoncé mercredi la maison de vente Piguet. Le résultat de la vente doit permettre de rembourser les créanciers de la fondation. Des particuliers, souvent des descendants de vieilles familles suisses, et des musées, dont le Château de Morges (VD), font partie des acquéreurs.

Parmi les objets les plus remarquables de cette vente figurait une tabatière en or, émail et diamants offerte par le tsar Alexandre Ier au général Willem du Pont. Estimée entre 40'000 et 60'000 francs, elle a été adjugée pour 100'000 francs. Quant aux quatre médailles en or ayant appartenu à la famille Bonaparte, elles ont été vendues 175'000 francs pour une estimation de 25'000 francs, selon Piguet.

Drapeau dans l'espace

En soie brodée, l'habit de Jacques Necker, ministre de Louis XVI, est parti pour 4700 francs, tandis que les uniformes de Félix von Schumacher (1814-1894), général au service du royaume des Deux-Siciles, ont atteint 21'000 francs. Deux sabres d'officiers d'infanterie de la Garde royale suisse ont été vendus pour 35'000 francs, soit 50 fois leurs estimations.

Le drapeau suisse qui a volé à bord de la navette spatiale Endeavour en 1993, avec l'astronaute Claude Nicollier, a aussi trouvé preneur. Il a été vendu pour 7500 francs, soit 25 fois le prix estimé.

ats/jfe

Publié