Modifié

L'initiative "Stop-F-35" retirée après la signature du contrat d'achat des 36 avions de combat

Les 36 nouveaux avions de l'américain Lockheed Martin coûteront 6,035 milliards de francs. [Urs Flueeler - Keystone]
La gauche et le GSsA retirent l'initiative "Stop F-35" / Interview de Fabien Fivaz / La Matinale / 1 min. / le 20 septembre 2022
La population ne votera pas sur l'achat des avions de combat F-35. Le comité à l'origine de l'initiative "Stop-F-35" a décidé de retirer son texte après la signature du contrat d'acquisition de 36 avions de combat lundi.

A la mi-août, l'alliance de gauche Stop-F-35 avait déposé les 100'000 signatures nécessaires pour organiser un vote populaire.

Avec la signature du contrat, les initiantes et initiants ont décidé de retirer leur texte. C'est une décision douloureuse, prise à contrecœur", ont-ils indiqué mardi dans un communiqué.

>> Lire: Signature du contrat d'acquisition des avions de combat F-35

Une initiative qui n'a plus de sens

A leurs yeux, l'initiative n'a plus aucun sens. La signature du contrat d'achat du F-35 met un point d'orgue à un "processus antidémocratique" et enterre "définitivement la démocratie directe", a ajouté la coalition. A ses yeux, un vote après la signature du contrat ne serait rien d'autre qu'une "farce démocratique".

Selon Fabien Fivaz, conseiller national Vert neuchâtelois et membre du comité d'initiative, interrogé dans La Matinale, lancer ce texte n'a toutefois de loin pas été inutile. Mais "finalement, soumettre une initiative vidée de son sens à la population, c'est dévoyer les droits politiques, ce que nous ne voulons pas faire", a-t-il estimé.

Les initiants soulignent qu'ils restent convaincus que le F-35 est "un mauvais achat et un risque de plusieurs milliards pour la Suisse". Ils continueront à suivre de près le processus d'acquisition.

La responsabilité de Viola Amherd avancée

L'écologiste a également pointé la responsabilité de la conseillère fédérale en charge de la Défense Viola Amherd. Celle-ci a "encore dit mardi passé qu'elle aurait pu négocier avec les Américains pour prolonger la durée des contrats et attendre un vote populaire. Elle n'a pas voulu le faire".

Le contrat désormais signé porte sur un montant de plus de 6 milliards de francs. Les appareils de conception américaine remplaceront la flotte actuelle de F/A-18 Hornet et de F-5 Tiger. Leur livraison doit s'échelonner entre 2027 et 2030.

>> Revoir le sujet du 19h30 sur la signature du contrat d'acquisition:

La Suisse a signé avec les États-Unis le contrat d’acquisition des avions de combat F-35 [RTS]
La Suisse a signé avec les États-Unis le contrat d’acquisition des avions de combat F-35 / 19h30 / 1 min. / le 19 septembre 2022

lan avec ats

Publié Modifié