Modifié

L'initiative contre l'achat des avions de combat F-35 a formellement abouti

Dépôt d’une initiative populaire contre l’acquisition des avions de combat F-35 [RTS]
Dépôt d’une initiative populaire contre l’acquisition des avions de combat F-35 / 19h30 / 2 min. / le 16 août 2022
L'initiative populaire contre l'achat des avions de combat F-35 a formellement abouti, a annoncé lundi la Chancellerie fédérale. Après vérification, 102'664 des 102'897 signatures déposées sont valables. La question du calendrier de la votation reste ouverte.

Le Groupe pour une Suisse sans armée (GSsA), soutenu sur ce sujet par le Parti socialiste et Les Verts, avait annoncé la semaine dernière avoir déposé plus de 120'000 signatures, dont près de 103'000 certifiées valables.

L'initiative "Stop F-35" veut s'assurer que la Confédération n'achète pas de jets de combat du type F-35 du constructeur Lockheed Martin. Le budget de l'armée serait adapté en conséquence et cette interdiction d'achat vaudrait jusqu'en 2040.

Selon les initiantes et les initiants, l'avion américain est trop cher, trop dangereux et inadapté aux besoins de la Suisse. Les frais d'exploitation seront élevés même si le prix d'achat est relativement bas.

>> L'analyse Pierre Nebel dans le 19h30:

Pour Pierre Nebel, correspondant à Berne, l’initiative contre le F-35 est vouée à l’échec [RTS]
Pour Pierre Nebel, correspondant à Berne, l’initiative contre le F-35 est vouée à l’échec / 19h30 / 1 min. / le 16 août 2022

Le Parlement déterminé à aller de l'avant

Malgré l'initiative, le Parlement veut aller vite et demande que le Conseil fédéral signe les contrats avec les Etats-Unis avant l'expiration du délai de l'offre le 31 mars 2023.

La majorité de droite craint que, sans cela, la livraison des appareils par le constructeur ne soit plus garantie alors que d'autres pays européens ont aussi passé commande.

La gauche critique un contournement des droits populaires. "Si le peuple ne peut pas se prononcer, la droite aura gagné, ils vont acheter ces avions, mais je vous promets que l'on va en reparler encore pendant des années", estime le conseiller national Pierre-Alain Fridez (PS/JU), membre du comité d'initiative.

>> L'interview de Pierre-Alain Fridez:

Le conseiller national Pierre-Alain Fridez (PS/JU). [Gian Ehrenzeller - Keystone]Gian Ehrenzeller - Keystone
Initiative contre le F-35: interview de Pierre-Alain Fridez (PS/JU) / Le Journal horaire / 53 sec. / le 16 août 2022

Un calendrier théorique

La coalition contre le F-35 a publié un calendrier théorique, qui selon elle devrait permettre un vote populaire d'ici au 12 mars 2023. Selon ce calendrier, le Conseil fédéral devrait délivrer son message au Parlement dans la foulée de la validation de l'initiative, afin que l'objet soit traité durant la session parlementaire d'automne.

Le gouvernement pourrait ensuite inscrire l'initiative au programme de votation de mars au plus tard le 9 novembre 2022, soit quatre mois avant la votation, comme le prévoit la loi.

En raison de la guerre en Ukraine, la conseillère fédérale Viola Amherd, en charge de la Défense, avait appelé en mars les initiants à retirer leur texte mais l'alliance de gauche avait refusé.

>> Lire: L'initiative sur les F-35 maintenue malgré l'appel de Viola Amherd

Une première votation serrée en 2020

L'acquisition de nouveaux avions de combat d'ici 2030 a été acceptée de justesse en votation populaire en septembre 2020, avec 50,1% de oui. Parmi quatre appareils en lice, le Conseil fédéral avait proposé fin juin 2021 l'achat de 36 F-35A. Après des évaluations, ce jet présentait le meilleur rapport qualité-prix, selon le gouvernement.

Les 36 nouveaux avions de l'américain Lockheed Martin coûteront 6,035 milliards de francs. Le prix a été négocié avec le gouvernement américain et est définitif, selon le Département fédéral de la défense. Ces avions doivent remplacer les F/A-18 et les Tiger dont l'espérance de vie arrive à terme en 2030.

>> Lire aussi: Une hausse du budget de l'armée ne séduit pas les Suisses, mais les F-35 si

oang/boi avec ats

Publié Modifié