Modifié

Fermer certains supermarchés cet hiver pour économiser de l’énergie?

Un bâtiment de Migros à Zurich. [Gaetan Bally - Keystone]
Certains supermarchés pourraient fermer cet hiver afin d'économiser de l'énergie / Le 12h30 / 1 min. / le 17 juillet 2022
Faudra-t-il fermer certains supermarchés cet hiver pour éviter une pénurie d'électricité? Ce scénario est à l'étude et la Confédération est en discussion avec les distributeurs et les fournisseurs d’énergie à ce sujet. Le but de l'opération: éviter à tout prix des coupures du réseau.

La guerre en Ukraine, l’incertitude des livraisons de gaz russe ainsi que le niveau actuel des barrages sont autant de facteurs qui font augmenter le risque de pénurie d’électricité en Suisse pour l’hiver prochain.

Et alors qu'il est aujourd'hui trop tard pour viser une autosuffisance énergétique, d'autres solutions doivent être trouvées. La Confédération est donc en train d’établir un plan d’économie d’énergie, écrit la Sonntagszeitung, et l'un des scénarios passe par la fermeture de certains supermarchés.

>> Lire aussi: Énergie, matières premières, alimentation: comment réduire notre dépendance à l'étranger?

130 filiales Migros fermées?

Concrètement, en cas de crise, les entreprises devraient réduire leur consommation et descendre à 80%. Pour répondre à cette exigence, le groupe Migros réfléchit à fermer une filiale sur cinq, soit 130 magasins sur les 658 que compte le pays.

Éteindre les étagères réfrigérées, l'éclairage, les ascenseurs ou les caisses enregistreuses de certains grands magasins permettrait en effet d'économiser du courant. L'approvisionnement alimentaire serait aussi réduit.

De son côté, Coop a expliqué au journal alémanique travailler sur un plan d’urgence et être en contact avec la Confédération et les fournisseurs d'énergie.

Il s'agit d'un plan d'action préventif pour éviter que le pays ne se retrouve plongé dans le noir cet hiver. La Confédération parle de "mesures de gestion", à savoir que l'électricité demeure à disposition, mais que les entreprises en reçoivent un peu moins que d’habitude.

Éviter des coupures de réseau

Le but de l'opération est d'éviter des coupures de réseau, un scénario catastrophe pour la Confédération: si le réseau est coupé, des régions seraient tout simplement privées d’électricité, le téléphone serait coupé, y compris pour les services d’urgence, et les usines seraient à l’arrêt.

En résumé, il ne resterait que les appareils à pile et les bougies. Mais comme le rappelle la Sonntagszeitung, si la probabilité augmente, une pénurie d’électricité n’est pas certaine. Et ce plan serait uniquement activé si la situation devenait critique.

Une communication officielle à ce sujet de la part de la Confédération est attendue fin août.

>> Lire aussi: Éviter le black-out: la Suisse face au défi des pénuries d'électricité

Célia Bertholet/boi

Publié Modifié