Publié

Une violente ligne orageuse a traversé mercredi soir la Suisse

Une violente ligne orageuse a traversé mercredi soir la Suisse. [GIAN EHRENZELLER - KEYSTONE]
Une violente ligne orageuse a traversé mercredi soir la Suisse. [GIAN EHRENZELLER - KEYSTONE]
Une violente ligne orageuse a traversé la Suisse mercredi soir. Elle était accompagnée de fortes pluies et, par endroits, de grêlons de la taille d'une balle de golf. A Lucerne, il est tombé 19,1 millimètres de pluie en dix minutes, un record.

En chiffres absolus, c'est à Fahy (JU) qu'il a le plus plu. Il est tombé au total 41 millimètres de pluie, selon MeteoNews. A Ebnat-Kappel (SG), les précipitations ont atteint 35 millimètres. Des grêlons atteignant jusqu'à 4 centimètres ont été observés sur le nord-est du Jura et la région bâloise, a précisé MétéoSuisse sur Twitter.

"C'est souvent comme ça que se terminent des périodes de canicule", a indiqué Josué Gehring météorologue chez Météosuisse, interrogé mercredi soir sur les ondes de la RTS. La situation est "vraiment favorable pour le développement d'orages intenses".

>> L'interview de Josué Gehring dans Forum:

Le point sur les orages en Suisse avec Josué Gehring [RTS]
Le point sur les orages en Suisse avec Josué Gehring / Forum / 3 min. / le 22 juin 2022

Plus de 20'000 impacts de foudres

Ce front orageux a en effet apporté un peu de fraîcheur après les dernières journées de canicule. A Berne, la température a chuté de 23 à 16 degrés peu avant 18h00. Jusqu'à 21h00, les services météorologiques ont en outre enregistré 24'000 impacts de foudre.

Les rafales de vent les plus fortes ont, elles, été enregistrées au Chasseral (NE, 110 km/h) et à Egolzwil (LU, 109 km/h). Dans une grande partie de la Suisse, la vitesse du vent était de 60 à 100 km/h à proximité des orages.

Selon Josué Gehring, le réchauffement climatique augmente le risque de canicule et, de fait la probabilité d'orages violents. Il prévoit encore une évolution orageuse à peu près similaire pour jeudi soir et vendredi. Le temps devrait se calmer dès samedi. Seuls des orages isolés pourraient se produire en montagne.

ats/vajo

Publié