Modifié

Feu vert pour le projet Cargo et son transport souterrain de marchandises

Une image de synthèse de ce à quoi pourrait ressembler le futur métro de marchandises. [LOGLAY/NITIN DESIGN - Keystone]
Feu vert pour le projet Cargo et son transport souterrain de marchandises / Le Journal horaire / 37 sec. / le 22 juin 2022
Le projet Cargo sous terrain, qui prévoit de transférer le trafic marchandises dans des tunnels, pourra démarrer dès le 1er août. Le Conseil fédéral a décidé mercredi de mettre en vigueur la nouvelle loi à cette date. Le projet privé coûterait entre 30 et 35 milliards de francs.

Le Parlement avait adopté en décembre 2021 la loi sur le transport souterrain de marchandises, qui crée les conditions nécessaires au projet Cargo sous terrain (CST). Aucun référendum n'a été lancé.

Le CST vise à transférer le transport de marchandises de la route à des tunnels. Il prévoit un tunnel à triple voie, exploité 24 heures sur 24. Il doit relier les principaux centres logistiques du Plateau et de la Suisse du Nord-Ouest, de Genève à Saint-Gall et de Bâle à Lucerne, avec des connexions internationales.

Le premier tronçon du réseau Cargo sous terrain (en orange) couvrira environ 70 kilomètres. Sa construction, incluant le software, les hubs ainsi que les véhicules souterrains et à la surface (pour la distribution en ville) devrait coûter 3 milliards de Francs Suisses, en total, selon CST. [Cargo sous terrain]Le premier tronçon du réseau Cargo sous terrain (en orange) couvrira environ 70 kilomètres. Sa construction, incluant le software, les hubs ainsi que les véhicules souterrains et à la surface (pour la distribution en ville) devrait coûter 3 milliards de Francs Suisses, en total, selon CST. [Cargo sous terrain]

Les marchandises seront intégrées dans le système ou le quitteront de manière entièrement automatisée via des ascenseurs situés aux points d'accès et seront transportées à une vitesse d'environ 30 km/h. Le réseau, constitué de 500 kilomètres de tunnel, devrait être achevé vers 2045.

Il doit permettre d'assimiler la hausse du trafic de marchandises, qui devrait se monter à 37% d'ici 2040. Lancé en 2013 par des milieux privés, le projet coûterait en tout entre 30 et 35 milliards de francs. La responsabilité de la planification et du financement du projet incombera à la société anonyme Cargo sous terrain. La Confédération ne participera pas à son financement.

Le projet compte parmi ses actionnaires Migros, Coop, Swisscom, La Poste, Manor, Helvetia, la Banque cantonale zurichoise, l'aéroport de Zurich, CFF Cargo, la Mobilière, Implenia, Groupe Vaudoise Assurances, Panalpina ou Holcim. Des investisseurs étrangers y participent aussi.

>> Revoir le sujet de TTC sur le projet

Des autoroutes sans camions ? Le projet "Cargo sous terrain" (CST) prévoit de creuser un réseau de tunnels à travers le pays. [RTS]
Des autoroutes sans camions ? Le projet "Cargo sous terrain" (CST) prévoit de creuser un réseau de tunnels à travers le pays. / T.T.C. (Toutes taxes comprises) / 6 min. / le 13 juin 2022

cab avec ats

Publié Modifié