Modifié

Julien Riou: "On pourrait être en train d'assister au début d'une sixième vague"

Julien Riou, épidémiologiste à l’Université de Berne, analyse la nouvelle vague de Covid-19 qui semble arriver en avance [RTS]
Julien Riou, épidémiologiste à l’Université de Berne, analyse la nouvelle vague de Covid-19 qui semble arriver en avance / 19h30 / 2 min. / le 10 juin 2022
En ce début d'été, le Covid-19 fait un retour en force en Europe et en Suisse, avec notamment une progression de près de 50% en une semaine dans notre pays. Un timing plutôt inattendu, a relevé l'épidémiologiste Julien Riou dans le 19h30 vendredi. Les symptômes demeurent toutefois légers.

Il se pourrait bien que ce soit l'invité surprise de ce début d'été: le Covid-19 fait son retour.

Avec 10'289 nouveaux cas en sept jours en Suisse, on assiste à une augmentation de 48,2% des cas en une semaine. Dans ce laps de temps, on déplore 4 décès et 107 hospitalisations. Le taux de reproduction du virus est lui à nouveau supérieur à 1,14.

>> Lire aussi: Le nombre de cas de coronavirus en hausse sur une semaine en Suisse

Niveaux de contamination bas

Pour l'épidémiologiste Julien Riou, il est possible qu'on soit en train d'assister "au début d'une sixième vague". "Les niveaux de contaminations restent assez bas mais le fait que cette nouvelle vague arrive cet été et pas cet automne est inattendu", a-t-il souligné.

Les deux sous variants d'Omicron, BA4 et BA5, qui représentent déjà un quart des prélèvements en Suisse, expliquent l'émergence de cette nouvelle vague. "Ils ont la capacité d'échapper à l'immunité et de réinfecter des personnes qui ont déjà été infectées par Omicron durant l'hiver dernier", précise le scientifique.

>> Les précisions du 19h30:

Rebond épidémique: la quatrième dose de vaccin anti-covid autorisée [RTS]
Rebond épidémique: la quatrième dose de vaccin anti-covid autorisée / 19h30 / 1 min. / le 10 juin 2022

Symptômes identiques à ceux d'Omicron

Ces variants ont des symptômes identiques à ceux d'Omicron et ne sont pas plus dangereux que celui-ci. Ils ont commencé à être identifiés dès le mois de février en Afrique du Sud et au Portugal.

Ce dernier pays est l'actuel épicentre de cette nouvelle vague. L'épidémie y est repartie à la hausse depuis la fin du mois de mai et les cas explosent malgré une population bien vaccinée. Dans la foulée, le variant se propage dans toute l'Europe.

L'occasion pour Julien Riou de rappeler l'importance des gestes barrières et du port du masque en présence de personnes vulnérables ou lorsqu'on présente soi-même des symptômes. "Le fait que les gens se testent moins gêne également le suivi de l'épidémie", précise-t-il.

>> Les précisions de Rebecca Ruiz, ministre vaudoise de la Santé, dans La Matinale:

Rebecca Ruiz, conseillère d'État vaudoise en charge de la santé. [Jean-Christophe Bott - Keystone]Jean-Christophe Bott - Keystone
Vers une nouvelle vague de Covid? Interview de Rebecca Ruiz / La Matinale / 1 min. / le 13 juin 2022

>> Lire aussi: La vaccination de rappel contre le Covid-19 pour voyager sera payante

kkub/hkr avec ats

Publié Modifié

13'500 bougies à Berne

Une nouvelle veillée a eu lieu à Berne en mémoire des victimes du coronavirus. Vendredi soir, 13'350 bougies ont été allumées sur la Place fédérale, une pour chaque personne décédée du Covid-19 en Suisse ou au Liechtenstein.

Lors de cette manifestation commémorative initiée par plusieurs organisations civiles et intitulée "#YesWeCare" (en français "Oui, nous nous en soucions"), les participants ont exprimé leur soutien aux personnes touchées par les conséquences à long terme de la maladie et aux personnes particulièrement vulnérables.

Les participants ont en outre remercié le personnel de santé et demandé aux politiques d'améliorer la prévention face à la pandémie. Une veillée similaire avait déjà eu lieu en décembre.