Publié

La population suisse prête à des concessions pour une électricité propre et sécurisée

Le barrage d'Emosson en Valais, photographié le 20 juillet 2016. [Manuel Lopez - Keystone]
Les Suisses prêts à des concessions sur l'environnement pour éviter un blackout / La Matinale / 1 min. / le 1 juin 2022
Selon un sondage de l'institut gfs.bern, la sécurité de l'approvisionnement en électricité constitue actuellement la préoccupation principale de la population suisse en matière d'énergie. Une majorité serait prête à accepter des coûts plus élevés et des restrictions pour la protection du climat ou de l'environnement.

Cette enquête représentative sur la politique énergétique et climatique a été menée sur mandat de l'Association des entreprises électriques suisses (AES). Globalement, 56% de la population est d'accord avec l'orientation actuelle de la politique énergétique.

Parmi les personnes interrogées, 53% placent la sécurité d'approvisionnement en première priorité, devant une production d'énergie climatiquement neutre (25%) et un prix d'électricité abordable (21%).

Pour augmenter la production nationale d'énergies renouvelables, 67% des sondés seraient prêts à faire des concessions en matière de protection de l'environnement. Dans le même temps, 59% souhaitent que les surfaces non bâties soient utilisées avec parcimonie.

Non au nucléaire, oui au renouvelable

Parmi les choix de technologies jugées pertinentes pour les prochaines décennies, l'énergie hydraulique et le photovoltaïque sont plébiscités, avec près de 100% d'approbation chacun. Près des trois quarts des sondés considèrent également l'énergie éolienne comme une technologie clé.

L'option visant à rendre de nouveau possible la construction de centrales nucléaires ne recueille en revanche pas de majorité. Presque toutes les personnes interrogées (97%) considèrent que l'utilisation des énergies renouvelables est plus "judicieuse" en Suisse.

Par ailleurs, 85% considèrent les énergies renouvelables comme une protection active de l'environnement. Et 70% seraient même favorables à une limitation des droits de recours pour en accélérer le développement. En revanche, un nombre tout aussi important de sondés se disent sceptiques quant à la possibilité de couvrir les besoins en électricité uniquement avec des énergies renouvelables.

Financements citoyens et incitations

Selon le sondage, une grande majorité de la population est favorable à la promotion des énergies renouvelables, mais aussi de l'efficacité énergétique.

Enfin, de nombreux consommateurs (89%) trouvent "plutôt judicieux" d'investir eux-mêmes dans la production d'énergie. Les incitations fiscales et les taxes d'incitation avec remboursement aux plus économes sont également des mesures populaires.

A l'inverse, les réglementations et les interdictions sont nettement moins appréciées. Elles ne recueillent que 46% d'opinions favorables.

Le sondage a été mené en ligne et par téléphone auprès de 1016 personnes maîtrisant au moins l'une des trois langues principales du pays.

>> Ecouter aussi l'interview de Michael Wider, le président de l'Association des entreprises électriques suisses (AES)

Michael Wider, le président de l'Association des entreprises électriques suisses (AES). [AES]AES
Sondage sur la sécurisation de l'approvisionnement électrique: interview de Michael Wider, président de l'Association des entreprises électriques suisses / La Matinale / 1 min. / le 1 juin 2022

ats/jop

Publié