Modifié

Le nombre de nouveaux cas de Covid a reculé de 27% en sept jours

L’OFSP annonce 16'606 nouveaux cas de coronavirus en sept jours. [Laurent Gillieron - Keystone]
L’OFSP annonce 16'606 nouveaux cas de coronavirus en sept jours. [Laurent Gillieron - Keystone]
L'Office fédéral de la santé publique (OFSP) a annoncé mardi 16'606 nouveaux cas de coronavirus en sept jours. On déplore 16 décès supplémentaires et 307 malades ont été hospitalisés.

Il y a sept jours, l'OFSP avait annoncé 22'730 cas sur le même laps de temps. Le même jour, il dénombrait 31 décès et 333 hospitalisations supplémentaires. En une semaine, le nombre de nouveaux cas a ainsi reculé de 26,9%. Les hospitalisations ont dans le même temps baissé de 7,8%.

>> Lire également: La pandémie a réveillé des vocations dans le domaine des soins infirmiers

Actuellement, 56 personnes atteintes du Covid-19 se trouvent aux soins intensifs. Les patients Covid-19 occupent 6,8% des places disponibles en soins intensifs, dont le taux d'occupation est de 70,8%.

Depuis le début de la pandémie, 3'636'221 cas de contamination au Covid-19 ont été confirmés en laboratoire sur un total de 21'335'828 tests effectués en Suisse et au Liechtenstein. Le total des décès s'élève à 13'272 et le nombre de personnes hospitalisées atteint 52'694.

ats/gma

Publié Modifié

Surveillance du virus avec les eaux usées

L'évolution de la pandémie de coronavirus passe par les eaux usées. Plus de 100 stations d'épuration participent à la surveillance du virus depuis février.

Le monitorage des eaux usées est un outil efficace pour observer la charge virale et les variants en circulation au sein de la population, note mardi l'OFSP dans un communiqué. Il permet de livrer rapidement des données fiables à grande échelle. Avec la diminution des activités de dépistage, il s'avère particulièrement pertinent.

Jusqu'à présent, le monitorage était effectué dans six stations d'épuration. Depuis février, le réseau s'est étendu et compte désormais plus de 100 stations, qui fournissent des échantillons deux à six fois par semaine. Elles couvrent environ 70% de la population et les principaux lieux touristiques. D'éventuels nouveaux variants peuvent ainsi être rapidement détectés.

Les données recueillies seront publiées à partir de juin 2022. La surveillance devrait se poursuivre sous cette forme jusqu'à fin 2022. Une prolongation jusqu'à fin 2023 est souhaitée. Elle est actuellement examinée.