Modifié

Une entreprise suisse veut réutiliser des batteries pour fournir de l’électricité

Une entreprise suisse veut réutiliser les batteries de voitures usagées pour fournir de l’électricité. Les explications de Laurent Raeber, directeur de Swiss Energypark.
Une entreprise suisse veut réutiliser les batteries de voitures usagées pour fournir de l’électricité. Les explications de Laurent Raeber, directeur de Swiss Energypark. / 12h45 / 2 min. / le 3 mai 2022
Avec le projet CircuBAT, l'entreprise Swiss Energypark à Saint-Imier (BE) veut réutiliser les batteries de voitures usagées pour fournir de l'électricité la nuit ou les jours sans vent.

C’est l’un des grands défis de la transition énergétique: comment stocker l’électricité produite par le solaire ou l’éolien? Le laboratoire Swissenergy Park a esquissé sa solution devant la presse mardi matin, sur les hauts de St-Imier (BE), avec un projet appelé "CircuBAT".

L’idée est de réutiliser des batteries de voitures usagées pour fournir de l’électricité la nuit, ou les jours sans vent, quand les sources d'énergie solaires ou éoliennes sont inopérantes. Pour voir si le projet est viable, quatre ans d’études ont commencé cette année.

"Les batteries pourraient être les barrages du futur"

Selon le directeur du Swiss Energypark Laurent Raeber, "les batteries pourraient être les barrages du futur".

"Lorsqu'une batterie n'est plus bonne à transporter un véhicule électrique, il reste encore 70 à 80% de ses capacités. Cela permet d'imaginer de les utiliser dans d'autres véhicules ou comme du stockage stationnaire à l'échelle d'un réseau électrique", explique-t-il.

Ce projet est réalisé par un consortium de 35 partenaires, avec 11 partenaires académiques et 24 partenaires industriels.

furr

Publié Modifié