Modifié

La Suisse est-elle prête pour une ruée sur les tests Covid à l’approche des vacances?

Un test anti-Covid attendant son envoi en laboratoire. [Laurent Gillieron - Keystone]
La Suisse est-elle prête pour une ruée vers les tests Covid à l’approche des vacances? / La Matinale / 1 min. / le 28 avril 2022
Plus de deux millions de certificats Covid vont arriver à échéance ces prochaines semaines, alors que le pass sanitaire est encore demandé pour entrer en Espagne ou en Italie. A l'approche des vacances d'été, les vacanciers risquent de se ruer sur les tests.

Si les restrictions liées au Covid-19 sont presque toutes levées en Suisse, elles sont encore d'actualité dans d'autres pays. Le pass sanitaire peut ainsi être demandé pour entrer dans certaines destinations touristiques. Il est donc nécessaire de vérifier sa validité.

Selon des estimations du journal le Blick, plus de deux millions de certificats Covid vont arriver à échéance ces prochaines semaines. Solutions pour voyager: faire la troisième dose ou se faire tester.

Les pharmacies en première ligne

Alors que la plupart des grands centres de tests et de vaccination sont aujourd'hui fermés, ce sont les pharmacies qui sont désormais en première ligne.

Christophe Berger, président de la société vaudoise des pharmacies, s'est toutefois montré confiant dans La Matinale de jeudi: "Les pharmacies ont aujourd'hui la capacité pour une augmentation des tests. On vient de passer la période de Pâques avec tout à coup une forte demande avant les jours de départ qu'on a pu absorber sans grand problème."

Les laboratoires sont prêts

De plus, en cas de forte augmentation des prises de rendez-vous, les pharmacies pourront donner l'alerte aux autorités sanitaires. Dans le canton de Vaud, par exemple, elles ont entre une et deux semaines pour mettre ou remettre en place des structures de tests et de vaccination.

Un des plus grands laboratoires suisses a également assuré que les ressources en matière de tests ont été maintenues pour faire face à une éventuelle augmentation des demandes.

Christophe Berger conseille par ailleurs aux voyageurs de bien se renseigner avant leur départ. Les réservation de tests à la dernière minute sont toujours les plus difficiles à gérer.

Gabriela Cabré/lan

Publié Modifié