Publié

Les jeunes fument moins mais boivent davantage qu'il y a dix ans

La part des jeunes disant avoir une consommation excessive d'alcool a augmenté en dix ans. [PhG - Fotolia]
Les jeunes fument moins mais boivent davantage qu'il y a dix ans / Le Journal horaire / 25 sec. / le 3 mars 2022
Entre formation, santé et politique, les jeunes Suisses se disent plutôt satisfaits dans leur vie selon la dernière enquête fédérale "ch-x". Ils fument moins, font moins de sport, mais boivent plus.

Les habitudes ont cependant évolué ces dix dernières années. Ils fument moins, votent plus à gauche et sont plus ouverts vis-à-vis des différentes communautés. Ils boivent par contre plus et font moins de sport, selon cette dernière enquête fédérale auprès de la jeunesse "ch-x".

Cette enquête, réalisée auprès de 100'000 jeunes adultes de 19 ans, permet pour la première fois d'observer les tendances dans cette tranche d'âge sur une période de 10 ans entre 2010 et 2019.

Un tableau jugé "très réjouissant"

Le tableau, "très réjouissant", qui ressort de cette décennie est celui de jeunes adultes pour la plupart responsables et globalement satisfaits dans la vie, indiquent les auteurs de l'étude.

Dans le détail, trois quarts des jeunes se disent aujourd'hui satisfaits, un contentement corrélé avec la formation. Ceux qui ne terminent pas de formation après leur école obligatoire se disent en effet moins satisfaits. Et cette insatisfaction a augmenté dans ce groupe de personnes ces dernières années, alerte l'enquête.

Moins de 20% de jeunes fumeurs

Si le taux de satisfaction est resté stable, les habitudes des jeunes ont significativement évolué. C'est le cas notamment en ce qui concerne le tabagisme: ils étaient en 2019 17% à fumer, contre 25% dix ans plus tôt.

On observe par contre une augmentation de la part des jeunes qui disent avoir une consommation excessive d'alcool.

A l'époque, 10% d'entre eux affirmaient qu'il leur arrivait de consommer cinq verres d'alcool lors d'une même occasion. Ce ratio est passé à 17% en 2019. Dans le même temps, le nombre de jeunes pratiquant une activité sportive a diminué, passant de 84% à 74%.

Moins de xénophobie et d'homophobie

Les jeunes votent en outre plus à gauche qu'il y a dix ans. La proportion de jeunes se situant à gauche de l'échiquier politique s'est accrue de 6% pour atteindre 34%. Plus de jeunes se situent en outre au centre: ils sont 42% contre 36% auparavant.

Les jeunes sont en outre de moins en moins nombreux à se considérer comme xénophobes ou homophobes. Les ratios de personnes ayant des positions xénophobes ou homophobes ont ainsi reculé respectivement d'environ 16% et 14%.

ats/oang

Publié