Modifié

Les PME ont toujours plus de peine à recruter du personnel en Suisse

Une employée au travail à Zurich. [Alessandro Della Bella - Keystone]
Les PME ont actuellement de la peine à recruter du personnel en Suisse / Le 12h30 / 1 min. / le 22 février 2022
En Suisses, deux tiers des petites et moyennes entreprises (PME) rencontrent des difficultés pour recruter du personnel, selon une récente étude menée par Credit Suisse. Plusieurs d'entre elles misent donc sur la formation continue.

La pénurie de main d'oeuvre est à nouveau une préoccupation majeure pour les PME suisses. Selon la moitié des entreprises interrogées, recruter va devenir encore plus compliqué. En cause, principalement: le départ à la retraite des baby-boomers.

A cela s'ajoute une difficulté supplémentaire pour les PME: la diminution de leur attractivité en tant qu'employeur, car elles font face à un personnel qui demande des modèles de travail toujours plus flexibles. Or, ces entreprises ne peuvent l'offrir que de manière limitée.

>> Lire aussi: Le besoin de main-d'oeuvre augmente fortement en Suisse

Formation continue

Si le tableau dépeint est plutôt sombre, il y a toutefois une bonne nouvelle dans l'étude de Credit suisse: les PME cherchent des solutions. Ainsi, elles sont nombreuses à miser sur la formation continue. Selon l'étude, trois quarts des PME investissent dans le perfectionnement de leur personnel à l'interne. Une manière de rester à la page sur le plan technologique, mais pas seulement.

"La formation continue contribue aussi à fidéliser le personnel déjà présent dans l'entreprise", a ainsi explique Sara Carnazzi Weber, responsable de l'analyse thématique et politique pour Credit Suisse, dans le 12h30 de la RTS.

>> Lire aussi: Phénomène mondial, la pénurie de main d'œuvre est "positive"

La question du temps

Quant aux entreprises à la recherche de talents, la formation continue peut être un atout supplémentaire dans le cas où elles ne peuvent pas offrir un modèle de travail flexible.

Principal obstacle cependant, surtout pour les petites entreprises: le manque de temps à allouer à ces activités de formation continue.

>> Ecouter aussi l'analyse de Cédric Tille sur la pénurie de main d'oeuvre en Europe

Cédric Tille analyse la pénurie de la main d'œuvre en Europe (vidéo) [RTS]
Cédric Tille analyse la pénurie de la main d'œuvre en Europe (vidéo) / L'invité-e d'actualité / 7 min. / le 17 novembre 2021

Sujet radio: Cléa Favre
Adaptation web: hkr

Publié Modifié