Publié Modifié

Le bilan de santé des grands partis à l'approche des élections fédérales de 2023

Durant une semaine, le 19h30 de la RTS ausculte les six principales formations politiques de Suisse. L'occasion de mesurer leur état de forme à un peu plus d'un an et demi des prochaines élections fédérales.

LE CONCEPT

Pierre Nebel: "C'est le moment de mesurer ce qui a marché et ce qui a moins bien marché pour les partis"

Alors que la campagne pour les élections fédérales d'octobre 2023 peut sembler encore loin, les états-majors des principales formations politiques du pays y réfléchissent déjà très intensément.

Dans cette série, Pierre Nebel rappelle les grands événements qui ont marqué la première partie de législature. Il évoque les rêves et les ambitions des partis, mais aussi les défis qu'ils devront affronter.

Pierre Nebel, correspondant à Berne, dresse le check-up des partis à mi-législature [RTS]
Pierre Nebel, correspondant à Berne, dresse le check-up des partis à mi-législature / 19h30 / 1 min. / le 15 février 2022

LES VERTS

Une insolente santé dopée par la crise climatique

Depuis leur bond aux élections fédérales de 2019, les Verts maintiennent la cadence durant cette législature. Cela se traduit par une forte poussée de croissance dans les cantons ces dernières années. Le Parti écologiste veut continuer de surfer sur la vague climatique pour confirmer ses bons résultats et - pourquoi pas? - arracher un siège au Conseil fédéral.

>> Pour en savoir plus: L'insolente santé des Verts, dopés par la crise climatique

Pierre Nebel, correspondant à Berne pour la RTS, dresse le bilan du parti des Verts [RTS]
Pierre Nebel, correspondant à Berne pour la RTS, dresse le bilan du parti des Verts / 19h30 / 1 min. / le 15 février 2022

LE PLR

Divisés et affaiblis, les libéraux-radicaux s'offrent une cure de jouvence

Héritier des fondateurs de la Suisse moderne, le PLR est grippé depuis plusieurs décennies. Et jusqu’à présent, cette législature ne lui a pas vraiment souri. L’auto-proclamé parti de l’économie est à la traîne dans les sondages et est apparu divisé sur de nombreux sujets. Mais sa nouvelle direction, rajeunie, veut changer la tendance.

>> Pour en savoir plus: Divisé et affaibli, le PLR se paie une cure de jouvence

Pierre Nebel, correspondant à Berne, fait le point sur le bilan du PLR à mi-législature [RTS]
Pierre Nebel, correspondant à Berne, fait le point sur le bilan du PLR à mi-législature / 19h30 / 1 min. / le 16 février 2022

L'UDC

De la crise sanitaire au succès électoral?

Avec plus d’un quart de l’électorat, l’UDC est, et de loin, le premier parti de Suisse, malgré un coup de mou lors des dernières élections fédérales. Cette baisse de tonus s’est prolongée en début de législature. La pandémie de coronavirus a toutefois permis aux démocrates du centre de repartir à l’offensive en s’opposant frontalement aux mesures sanitaires. Un pari gagnant?

>> Pour en savoir plus: L'UDC veut transformer la crise sanitaire en succès électoral

Pierre Nebel, correspondant à Berne, fait le point sur le bilan de l'UDC à mi-législature [RTS]
Pierre Nebel, correspondant à Berne, fait le point sur le bilan de l'UDC à mi-législature / 19h30 / 1 min. / le 17 février 2022

LE PS

En souffrance, les socialistes misent sur l'hyperactivisme politique

Deuxième force politique du pays, le PS a le souffle court depuis plusieurs législatures. Pris à la gorge par leurs alliés écologistes, les socialistes multiplient les référendums et les initiatives pour maintenir leur rang lors des élections fédérales de 2023. Les deux formations de gauche ont entamé une thérapie de couple, mais la crise conjugale ne fait peut-être que commencer.

>> Pour en savoir plus: En souffrance, le PS mise sur l'hyperactivisme politique

Pierre Nebel, correspondant à Berne, fait le point sur le bilan du Parti socialiste à mi-législature [RTS]
Pierre Nebel, correspondant à Berne, fait le point sur le bilan du Parti socialiste à mi-législature / 19h30 / 2 min. / le 18 février 2022

LE CENTRE

L'ex-PDC fait sa mue pour séduire un nouvel électorat

Le Centre traverse actuellement une période cruciale. Cela fait 40 ans que sa santé électorale périclite et que l’ex-PDC perd des électeurs. Depuis 2019, le parti est dans un état stable mais critique. Reste à savoir si l’abandon de la référence chrétienne et la fusion avec le PBD lui permettront de remonter la pente.

>> Pour en savoir plus: Le Centre fait sa mue pour séduire un nouvel électorat

Bilan de santé des partis: Pierre Nebel prend sous sa loupe, "Le Centre" [RTS]
Bilan de santé des partis: Pierre Nebel prend sous sa loupe, "Le Centre" / 19h30 / 1 min. / le 19 février 2022

LES VERT'LIBÉRAUX

Le Parti vert'libéral, un poids moyen en forme olympique

S’il y a une formation qui ne connaît pas la crise, c’est le Parti vert’libéral. Son orientation à la fois écologiste, économiquement libérale et progressiste au niveau sociétal plaît visiblement à l’électorat. Ces dernières années, il a siphonné les voix du PLR, du PS et du Centre. Et selon le dernier baromètre électoral, il pourrait encore progresser.

>> Pour en savoir plus: Les Vert'libéraux, un poids moyen en forme olympique

Pierre Nebel, correspondant à Berne, fait le point sur le bilan du parti Vert'libéral à mi-législature. [RTS]
Pierre Nebel, correspondant à Berne, fait le point sur le bilan du parti Vert'libéral à mi-législature. / 19h30 / 1 min. / le 20 février 2022