Modifié

Les doses de rappel en chute libre avec la vague Omicron

A nouveau plus de 6000 nouveaux cas de Covid recensés en une journée [Laurent Gillieron - Keystone]
Les doses de rappel en chute libre avec la vague Omicron / La Matinale / 1 min. / le 13 janvier 2022
En pleine vague Omicron, des milliers personnes renoncent à leur troisième dose de vaccin. Dans toute la Suisse romande, les prises de rendez-vous chutent. Il s'agit de personnes testées positives ou en quarantaine, mais pas uniquement.

Actuellement à Genève, chaque jour plus de 200 personnes inscrites ne viennent pas à leur rendez-vous de vaccination. Dans le canton de Vaud, le nombre quotidien de prises de rendez-vous est passé de plus de 6000 avant Noël à moitié moins ces derniers jours.

Dans le canton du Jura, la chute est similaire. "Depuis le début de cette semaine, on a vu une chute dans les inscriptions. Nous avons 2700 places disponibles sur 5000 à disposition", explique dans La Matinale Jacques Gerber, ministre jurassien de la Santé.

Avec la progression galopante du virus, de nombreuses personnes renoncent à faire la dose de rappel car elles ont été testées positives ou sont en quarantaine.

Virulence moindre d'Omicron

Néanmoins, pour Jacques Gerber, la virulence d'Omicron, qui semble être moindre, joue aussi un rôle: "On a l'impression qu'il vaut mieux attraper Omicron plutôt que de se faire booster avec une troisième dose. On a également eu des pré-annonces que le vaccin serait adapté en fonction de certains variants, notamment Omicron, donc ça peut aussi freiner d'aller pour la 3ème dose."

Beaucoup de ces rendez-vous ne sont pas annulés à l'avance, ce qui pose un défi de plus aux autorités sanitaires qui ont renforcé leur dispositif de vaccination. Elles continuent néanmoins de marteler leur message: la 3ème dose - même si elle se montre moins efficace pour empêcher les transmissions - permet d'éviter les formes les plus graves de la maladie.

>> Les précisions dans le 12h30:

Des doses du vaccin Pfizer-BioNTech préparées dans un centre de vaccination contre le Covid à Genève en janvier 2021. [Martial Trezzini - Keystone]Martial Trezzini - Keystone
L’administration de doses de rappel du vaccin est en chute libre face à la vague Omicron / Le 12h30 / 1 min. / le 13 janvier 2022

Martine Clerc/asch

Publié Modifié