Modifié

L'armée suisse planche aussi sur le renouvellement de ses hélicoptères

Les Super Puma de l'armée suisse arrivent en fin de vie. [Urs Flüeler - Keystone]
L'armée suisse planche aussi sur le renouvellement de ses hélicoptères / La Matinale / 1 min. / le 29 décembre 2021
Alors que les débats autour de l'achat de nouveaux avions de combat ne sont pas encore terminés en Suisse, l’armée songe aussi à renouveler une partie de sa flotte d’hélicoptères. Plusieurs options d’achat sont à l’étude, dont l'acquisition d'appareils de transport lourd.

Certains hélicoptères de l'armée, notamment des Super Puma et des Cougar, arrivent en fin de course. Selon un récent document du Département fédéral de la défense, un total de 24 appareils dits "de transport moyen" doivent être remplacés d’ici 2029-2030.

Ils sont destinés aux déplacements de troupes et au sauvetage et l'armée devra donc de toute évidence en racheter.

Acquérir de plus gros porteurs

L'une des pistes envisagées serait de reprendre une quinzaine d’appareils de ce type-là et d’y ajouter quelques hélicoptères dits "de transport lourd". Il s’agit de gros porteurs, à l'exemple des Chinook ou des Super Stalion de l’armée américaine.

Ces appareils permettent de transporter des dizaines de soldats, d’évacuer rapidement des blessés en nombre ou de déplacer énormément de matériel.

Le coût de ce type d'hélicoptère, selon des estimations du Département fédéral de la défense (DDPS), est de 100 millions de francs l'unité.

Utiles pour les missions de l'ONU

La Suisse en aurait besoin principalement pour répondre à une demande récurrente de l’ONU. Dans le cadre des opérations militaires de maintien de la paix, auxquelles la Suisse participe comme de nombreux autres Etats, ces appareils gros porteurs sont indispensables.

La Suisse met déjà à disposition deux Super Puma au Kosovo, mais ils ne peuvent pas voler dans certaines conditions climatiques chaudes. Il faut aussi les équiper de systèmes de protection pour traverser des zones de tirs.

Ce sont autant d’éléments que peuvent affronter des hélicoptères de plus grande capacité. Une éventuelle acquisition de tels engins pourrait être proposée dans un des prochains programmes d'armement, peut-être déjà celui de 2024.

>> Les précisions du 12h30:

Les Super Puma de l'armée suisse arrivent en fin de vie. [Urs Flüeler - Keystone]Urs Flüeler - Keystone
L’armée suisse se penche sur l’acquisition d’hélicoptères gros porteurs / Le 12h30 / 1 min. / le 29 décembre 2021

Marc Menichini/oang

Publié Modifié