Modifié

Pour aider le dispositif Covax, la Suisse saute son tour dans l'achat de vaccins

Le mécanisme Covax (Accès mondial au vaccin contre le Covid-19) mis en place par l'OMS et ses partenaires "a obtenu près de deux milliards" de doses jusqu'à présent [NurPhoto via AFP - Keystone]
La Suisse cède sa place dans l'achat de vaccins pour faciliter le dispositif Covax / Le Journal horaire / 26 sec. / mercredi à 15:02
La Suisse va décaler une livraison d'un million de doses du vaccin Moderna pour que le dispositif international Covax puisse les distribuer d'ici fin décembre. Elle devient le premier pays à répondre à cet appel de la communauté internationale.

En échange, la Suisse prendra plus tard l'année prochaine la place attribuée à Covax, mécanisme lancé pour un accès équitable aux vaccins contre le Covid-19, a annoncé mercredi à Genève l'Alliance mondiale du vaccin (GAVI). L'institution salue "un exemple" pour montrer à quel point il est facile d'améliorer la livraison de doses vers les pays en développement qui en manquent.

GAVI appelle les autres gouvernements à faire de même. Avec l'Organisation mondiale de la santé (OMS), elle demande depuis des mois aux pays riches, qui ont largement immunisé leur population et s'appuient sur des doses surnuméraires, à partager leur stock avec Covax ou à décaler leur approvisionnement de quelques mois.

Procédure très longue

La Suisse a par ailleurs promis quatre millions de doses pour Covax. Les premières avaient été acheminées en octobre en Sierra Leone. Après avoir débloqué un soutien financier, le Conseil fédéral avait fini par décider fin juin de ce partage demandé depuis longtemps par l'OMS.

>> Lire aussi: Les dons de vaccins de la Suisse au programme Covax ne sont toujours pas distribués

Mais il avait fallu encore près de deux mois avant que les documents ne soient signés avec GAVI et le fabricant pour garantir cet effort à un accès équitable au vaccin. Côté financier, la Suisse avait promis 20 millions de francs l'année dernière, auxquels se sont ajoutés 125 millions cette année, pour aider à acheter des doses pour les populations des pays pauvres.

Des millions de doses prévues

Des centaines de millions de doses ont déjà été promises à Covax par plusieurs pays. Les acteurs de ce dispositif international s'attendent à en recevoir 1,5 milliard au total d'ici la fin de l'année et deux milliards en mars prochain.

L'OMS avait lancé un plan pour pousser les Etats à aider à immuniser 40% des habitants de chaque pays d'ici la fin de l'année et 70% d'ici juin prochain. Le directeur général Tedros Adhanom Ghebreyesus a affirmé mercredi à la presse que beaucoup de pays africains "ne sont pas en ligne" avec le premier objectif.

Sur l'approvisionnement, la situation "n'est pas suffisamment clarifiée" pour les prochains mois, selon le responsable de Covax au sein de l'OMS Bruce Aylward. Le dispositif a distribué au total jusqu'à présent plus de 500 millions de doses dans près de 150 pays.

ats/iar

Publié Modifié