Modifié

Les femmes à l'honneur dans une exposition au Palais fédéral

Artistes (de gauche à droite): Elsbeth Gyger, Heinke Torpus et Elena Lichtsteiner. [Mathieu Henderson - RTS]
L’exposition "Les femmes au Palais fédéral" fête 50 ans de présence politique féminine / Le 12h30 / 2 min. / le 18 novembre 2021
A l'occasion des 50 ans de l'entrée des femmes au Palais fédéral, une exposition composée d'une septantaine de silhouettes en bois occupe actuellement les couloirs du Parlement. Un projet mis sur pied par la Société suisse des femmes artistes en arts visuels. Le 12h30 vous propose une visite guidée.

Elle s'intitule sobrement "Les femmes au Palais fédéral". L'exposition met en avant 67 statues en bois, sculptées à l'image du corps de chaque artiste et évoquant un aspect de la lutte pour l'égalité. Toutes tiennent un bulletin à la main, référence au long combat pour l'obtention du droit de vote.

"Les silhouettes peuvent transporter un message. L'art fait réfléchir les gens et les touche. Ils peuvent ainsi se faire une nouvelle opinion", indique Brigitte Bettschen, membre du comité de la section Berne-Romandie de la Société suisse des femmes artistes en arts visuels.

Elle ajoute: "Il y a des silhouettes qui évoquent l'histoire, avec des femmes qui ont lutté pour le droit de vote. C'est très important pour les artistes d'arriver à une société où tout le monde à le même droit."

>> Découvrez quelques-unes des oeuvres de l'exposition "Les femmes au Palais fédéral":

"Une pour toutes, toutes pour une"

L'une des 67 artistes, la Bâloise Elsbeth Gyger expose son oeuvre au pied de la fameuse statue des Trois Suisses qui trône dans le hall d'entrée. Elle décrit son mannequin en robe violette, couleur symbolique de la lutte féminine, et le message qu'elle porte.

"Elle représente une femme moderne qui n'est pas seulement à la maison, mais aussi dans la vie professionnelle". Elsbeth Gyger y a également ajouté la phrase "une pour toutes, toutes pour une", sa version féminisée du texte en latin inscrit sous la coupole fédérale "un pour tous, tous pour un". "On dit toujours que les hommes travaillent bien ensemble. Mais, aujourd'hui les femmes également travaillent bien ensemble", ajoute l'artiste.

Ces sculptures de toutes les formes et de toutes les couleurs amènent un décor plutôt inhabituel au Parlement. Un décor à découvrir à Berne jusqu'au 17 décembre.

Sujet radio: Marie Giovanola

Sujet web: Mathieu Henderson

Publié Modifié