Publié

Des images exceptionnelles de loups, dans les mines de bitcoin, cap sur ces communes romandes peu vaccinées

Une meute de loups qui s'attaque à un troupeau de vaches, une visite des mines géantes de bitcoin au Kazakhstan, un reportage dans ces communes romandes peu vaccinées, le boom du fromage en temps de Covid, le mea culpa d'Anne Emery-Torracinta après les dysfonctionnements du foyer pour jeunes autistes de Mancy: ce sont les choix de la semaine de la rédaction.

IMAGES RARES - Quand le loup s'attaque aux bovins

La scène est rare. Elle s'est déroulée l'année dernière au Marchairuz, dans le Jura vaudois. Une meute de loups s'est attaquée à un troupeau de vaches. Les faits ont été exceptionnellement captés par un piège vidéo installé dans la forêt.

"Ce sont des images importantes, car c'est la première fois qu'on a réalisé que les loups pouvaient s'attaquer à des bovins de 200 kilos", souligne Jean-Marc Landry, biologiste, éthologue et spécialiste du loup dans le 19h30.

Les images très rares d'une attaque de vaches par une meute de loups dans la région du  Marchairuz, dans le canton de Vaud. [RTS]
Entretien avec Jean-Marc Landry, biologiste, éthologue et spécialiste du loup / 19h30 / 3 min. / le 18 octobre 2021

>> Lire aussi: Les images rares d'une attaque de loups contre des vaches au Marchairuz (VD)

SUR LE TERRAIN -  Au coeur des mines géantes de bitcoin au Kazakhstan

L’un des plus gros complexes de minage de bitcoin au monde se trouve au Kazakhstan, près de la ville d’Ekibastouz. Sur place, huit hangars abritent quelque 50'000 machines de minage, alimentées directement par la centrale à charbon locale, pour l’équivalent de la consommation d’une ville d’environ 100'000 habitants.

Cet immense pays d’Asie centrale, très peu peuplé et dont le sol regorge de ressources naturelles, accueille environ 18% de l’activité mondiale et se classe ainsi derrière les États-Unis (35%), mais devant la Russie (11%), selon un récent rapport de l’Université de Cambridge.

Nouvo a pu visiter ce complexe, qui a ouvert ses portes pour la première fois à un média étranger:

>> Lire également: Plongée inédite dans les mines géantes du bitcoin au Kazakhstan

REPORTAGE -  Voyage au coeur des communes peu vaccinées

A La Côte-aux-Fées (NE), seul un gros tiers des habitants est vacciné. Dans le canton de Vaud, une dizaine de communes entre Orbe et Vallorbe ne dépassent pas les 50%. L’émission Mise au Point s’est rendue dans ces deux régions pour essayer de comprendre.

Les explications sont diverses, mais l'argument de l'éloignement des zones urbaines revient souvent. Celles-ci sont perçues comme davantage concernées par la question du Covid et les craintes qui vont avec. "Nous avons connu une période de confinement très sereine ici à Bretonnières. Loin de l'agitation urbaine, nous nous sentons sans doute moins anxieux par rapport à cette maladie et sommes donc probablement moins enclins à nous vacciner", témoigne un habitant du village.

Les communes romandes les moins vaccinées [RTS]
Les communes romandes les moins vaccinées / Mise au point / 13 min. / le 17 octobre 2021

>> Lire également: Ces communes romandes qui résistent au vaccin

CONSOMMATION - Fromage 1, chocolat 0

En période de pandémie, la population suisse a fait son choix. La spécialité du pays qui a le plus ravi les papilles n'est pas le chocolat, mais bien le fromage. Sa consommation est passée de 22 kilos par habitant en 2019 à 23 kilos en 2020. Les exportations ont quant à elles augmenté de 38% et la production de 4%.

A l'inverse, la consommation de chocolat par habitant est passée de 10,4 kilos en 2019 à 9,9 kilos en 2020. Les exportations ont elles chuté de 13% et la production a diminué de 11,5%. Explication du phénomène avec TTC.

La crise du Covid a changé nos habitudes alimentaires. Les Suisses mangent plus de fromage et moins de chocolat [RTS]
La crise du Covid a changé nos habitudes alimentaires. Les Suisses mangent plus de fromage et moins de chocolat / T.T.C. (Toutes taxes comprises) / 4 min. / le 18 octobre 2021


>> Lire également: Les Suisses préfèrent le fromage au chocolat depuis le début du Covid

L'INTERVIEW - Anne Emery-Torracinta fait son mea culpa

Bâtiment inadapté, personnel surmené, enfants maltraités, le foyer genevois de Mancy, qui accueille huit jeunes autistes, fait l'objet de critiques relayées par la presse. Invitée au 19h30, la conseillère d'Etat genevoise en charge de l'Instruction publique Anne Emery-Torracinta admet des manquements de son département.

Cette situation la touche particulièrement: "J'ai moi-même une fille autiste qui est en institution. Je me suis donc battue pendant des années pour que les adultes autistes aient de bonnes conditions", témoigne-t-elle, regrettant que son département n'ait pas réussi à faire de même pour les enfants. "On a voulu bien faire, mais on a clairement failli dans cette affaire", admet-elle.

La conseillère d'État genevoise Anne Emery-Torracinta revient sur les révélations de violences faites aux enfants autistes dans un foyer du canton [RTS]
La conseillère d'État genevoise Anne Emery-Torracinta revient sur les révélations de violences faites aux enfants autistes dans un foyer du canton / 19h30 / 3 min. / le 19 octobre 2021

>> Voir le reportage du 19h30 sur la situation au foyer de Mancy:

Le foyer de Mancy à Genève est la cible de plusieurs cas de maltraitances d’enfants autistes. Une plainte a été déposée, tandis qu’un audit a été demandé [RTS]
Le foyer de Mancy à Genève est la cible de plusieurs cas de maltraitances d’enfants autistes. Une plainte a été déposée, tandis qu’un audit a été demandé / 19h30 / 4 min. / le 19 octobre 2021

>> Lire également: Au sujet du foyer de Mancy (GE), "on a voulu bien faire, mais on a failli", admet Anne Emery-Torracinta

RTSinfo

Publié