Modifié

Interpellé après un discours critique d'Ueli Maurer, le Conseil fédéral botte en touche

Le Conseil fédéral élude la question d’un éventuel manquement à la collégialité par Ueli Maurer dans un discours où il a fustigé la gestion de la pandémie [RTS]
Le Conseil fédéral élude la question d’un éventuel manquement à la collégialité par Ueli Maurer dans un discours où il a fustigé la gestion de la pandémie / 19h30 / 2 min. / le 27 septembre 2021
Ueli Maurer a-t-il rompu la collégialité lors d'un discours tenu le 12 septembre à Wald (ZH), dans lequel il fustigeait la gestion du Covid? Le Parti socialiste demandait au Conseil fédéral de se prononcer sur ce sujet. Le gouvernement a éludé les questions.

"Les discussions au sein du Conseil fédéral sont confidentielles et le Conseil fédéral ne commente jamais ce qu'un membre a pu ou aurait pu dire en public ou dans une déclaration", s'est contenté d'affirmer Guy Parmelin lundi, malgré l'insistance de Roger Nordmann, le chef du groupe socialiste au Parlement. "Toutes les décisions du Conseil fédéral sont prises de manière collégiale", a encore précisé le président de la Confédération.

Guy Parmelin répondait au nom du collège gouvernemental à une salve de neuf questions déposées la semaine dernière par plusieurs élus socialistes. Intitulées "Assaut sur le Palais fédéral, principe de collégialité et rôle du conseiller fédéral Ueli Maurer", ces questions faisaient suite à un discours prononcé par le ministre des Finances dans une grange de l'Oberland zurichois lors d'une réunion d'une section locale de son parti.

>> Lire: Le PS interpelle le Conseil fédéral après un discours d'Ueli Maurer

Un discours controversé

Ueli Maurer avait fait les gros titres de la presse en arborant, au terme de cette rencontre, l'habit des "Freiheitstrychler", un mouvement fermement opposé aux mesures sanitaires prises par les autorités pour lutter contre le Covid. L'allocution tenue par le conseiller fédéral UDC devant ses fidèles était en revanche passée inaperçue. Les propos du Zurichois étaient pourtant très critiques à l'encontre de la gestion de la pandémie par les autorités.

Ueli Maurer déplorait une "concentration du pouvoir" croissante entre les mains du Conseil fédéral et d'experts "intelligents mais qui ne sont pas élus". Il appelait donc son auditoire à "faire contrepoids" et à "se défendre" contre cette tendance. Critiquant "l'échec" de la réponse sanitaire à la pandémie de Covid-19, le conseiller fédéral estimait par ailleurs que la Suisse faisant davantage face à une "crise de leadership" qu'à une crise sanitaire.

Pour Roger Nordmann, les commentaires d'Ueli Maurer constituaient "une attaque contre les institutions, contre la collégialité et contre le Conseil fédéral dont il fait lui-même partie". "C'est un véritable sabotage de la politique du gouvernement", s'était emporté le conseiller national. Et le Vaudois d'affirmer que, loin de calmer les opposants aux mesures sanitaires, l'attitude du ministre des Finances attise les tensions dans la société.

Pour le conseiller national UDC Mike Egger, c'est tout le contraire. "Ueli Maurer est un conseiller fédéral qui cherche le dialogue avec des acteurs différents. Et dans une crise, il est important de parler avec tout le monde", estime le jeune élu saint-gallois, qui est l'une des rares personnes à avoir assisté au désormais fameux discours de Wald (ZH).

>> La réponse d'Ueli Maurer dans Forum:

Ueli Maurer portant un t-shirt des "Freiheitstrychler", un groupe de sonneurs de cloches qui s'opposent aux mesures sanitaires, photographié lors d'une manifestation de l'UDC le 12 septembre 2021 dans l'Oberland zurichois. [Freiheitstrychler - Telegram]Freiheitstrychler - Telegram
Ueli Maurer plaide l’ignorance dans l’affaire de son t-shirt coronasceptique / Forum / 3 min. / le 18 septembre 2021

Didier Kottelat

Publié Modifié