Modifié

Enjeux remboursés, mais gros gains non payés après le couac à la Loterie Romande

A la suite de l'incident technique concernant le jeu en ligne Monopoly, la Loterie romande a pris la décision définitive de laisser les joueurs concernés conserver les gains ne dépassant pas 1000 francs. Elle va aussi rembourser l'intégralité des enjeux engagés sur ce billet.  [JEAN-CHRISTOPHE BOTT - KEYSTONE]
Enjeux remboursés, mais gros gains non payés après le couac à la Loterie romande / Le Journal horaire / 21 sec. / le 24 septembre 2021
A la suite de l'incident technique concernant le jeu en ligne Monopoly, la Loterie Romande a pris la décision définitive de laisser les joueurs concernés conserver les gains ne dépassant pas 1000 francs. Elle va aussi rembourser l'intégralité des enjeux engagés sur ce billet.

Après une analyse détaillée de la situation des 297 joueurs concernés par le couac, la Loterie Romande a décidé de faire un geste. Les joueurs pourront conserver tous les gains du jeu Monopoly qui ne dépassent pas 1000 francs et qui ont été versés sur leurs comptes joueurs pendant la période de l'incident, a-t-elle indiqué vendredi dans un communiqué.

>> Relire: Un incident technique prive 297 joueurs de leur gain au Monopoly géré par la Loterie Romande

Ils bénéficieront d'un délai jusqu'au 30 septembre 2022 pour utiliser ces gains sur la plateforme de jeux en ligne. Ces gains, qui ne correspondent pas au plan des lots approuvés par l'Autorité intercantonale de surveillance des jeux d'argent (Gespa), ne pourront pas être virés sur le compte bancaire des joueurs, précise-t-elle.

Le même argument a été avancé pour justifier le non-paiement des plus gros gains, la Loterie Romande n'étant pas légalement autorisée ni contractuellement tenue de le faire.

"Sincères regrets"

La totalité des enjeux qui ont été engagés pour participer à ce jeu pendant la période de l'incident seront, eux, remboursés. Ces montants seront versés sur les comptes des joueurs sous sept jours à compter de l'envoi de l'information aux joueurs.

Ceux-ci auront la possibilité de demander le virement des montants concernés sur leur compte bancaire ou de bénéficier de ces montants pour participer à d'autres jeux sur la plateforme de jeux en ligne de la loterie.

Dans son communiqué, celle-ci tient à exprimer ses "plus sincères regrets à tous les joueurs pour l'expérience difficile et les désagréments occasionnés". Certains des joueurs touchés avaient virtuellement gagné des montants importants. Plusieurs d'entre eux auraient même décroché le gain unitaire maximal de 100'000 francs.

Dû à une opération de maintenance

La Loterie Romande s'est rendu compte d'un problème le lundi 13 septembre lors d'un de ses contrôles réguliers. Elle a immédiatement retiré le jeu instantané Monopoly de sa plateforme en ligne. En résumé, le problème a duré environ 48 heures.

L'incident s'est produit lors d'une opération de maintenance effectuée par un fournisseur. Il a eu pour conséquence le chargement de séries de billets virtuels à prétirage Monopoly qui ne correspondaient pas au plan des lots approuvés par la Gespa.

>> Réécouter la réaction de Jean-Luc Moner-Banet, directeur général de la Loterie Romande, au 19h30:

Loterie Romande: les réactions de Jean-Luc Moner-Banet, directeur général de la Loterie Romande. [RTS]
Loterie Romande: les réactions de Jean-Luc Moner-Banet, directeur général de la Loterie Romande. / 19h30 / 2 min. / le 20 septembre 2021

vajo avec fm et ats

Publié Modifié

Réactions contrastées des joueurs victimes du "bug" 

Plusieurs joueurs ont réagi à ces mesures annoncées par la Loterie romande.

"On est assez satisfaits, témoigne un couple qui pensait avoir gagné plus de 100'000 francs avant que la Loterie Romande ne leur annonce qu'ils ne toucheraient jamais leurs gains. Mais pour l'instant, nous n'avons pas vraiment idée du montant du remboursement. Nous serons fixé la semaine prochaine j'espère."

D'autres en revanche ne cachent pas leur déception. "J'estime que le directeur n'a pas tenu sa parole de répondre individuellement à chacun d'entre nous, je ne m'attendais pas du tout à cette réponse générique", explique Diogo Lopes. Le jeune homme avait témoigné dans le 19h30 après avoir gagné plus de 220'000 francs pendant le "bug" du Monopoly. "Je réfléchis à prendre un avocat. Ce qui est sûr, c'est que je ne jouerai plus sur leur plateforme en ligne. C'est vraiment dur psychologiquement."

>> Relire aussi: "J'avais fait des projets": les victimes du bug de la Loterie Romande témoignent

La position de la FRC

Les "joueurs malheureux" pourraient-ils demander un dédommagement pour tort moral? "Non, la jurisprudence des tribunaux ne reconnaît pas de tort moral dans ce cas de figure, répond la Fédération romande des consommateurs.

Elle salue le fait que la Loterie Romande permette aux joueurs floués de récupérer leur mise mais ajoute : "En moins d’une année, on constate un deuxième dysfonctionnement après l’incident du jeu à gratter Doudoune de la Loterie Romande, qui avait aussi dû être annulé. Pour que les joueurs gardent confiance, elle doit faire toute la lumière sur les causes de ce bug informatique et les moyens mis en place pour sécuriser son système."

La FRC s’attend à ce que les conclusions de l’audit soient rendues publiques.