Modifié

Un procureur extraordinaire va enquêter sur la tentative de chantage contre Alain Berset

Le magazine "Weltwoche" critique le rôle du Secrétariat général d’Alain Berset lors de la tentative de chantage dont il a été victime en 2019 [RTS]
Le magazine "Weltwoche" critique le rôle du Secrétariat général d’Alain Berset lors de la tentative de chantage dont il a été victime en 2019 / 19h30 / 2 min. / le 17 septembre 2021
Un enquêteur va examiner une éventuelle violation du secret de fonction dans l'affaire du chantage contre le conseiller fédéral Alain Berset. Le Ministère public de la Confédération a nommé vendredi un procureur extraordinaire, sous sa surveillance.

Une porte-parole du Ministère public de la Confédération (MPC) a confirmé à l'agence Keystone-ATS ces informations parues dans divers médias alémaniques. Jeudi, l'hebdomadaire Weltwoche a fait référence à des actes d'enquête confidentiels. Le journal, proche de l'UDC, a notamment reproché au conseiller fédéral Alain Berset d'avoir eu recours à du personnel de l'administration pour gérer l'affaire.

Si des actes en question ont été divulgués par un organe soumis au secret de fonction, on pourrait parler d'une violation du secret de fonction, a communiqué le MPC. "Il s'agit de clarifier cette question ainsi que les circonstances exactes". Les enquêteurs de la Confédération ont déposé la demande de nommer un procureur extraordinaire auprès de l'autorité de surveillance du MPC (AS-MPC).

Condamnation

Une femme a tenté en 2019 de faire pression sur Alain Berset en usant de photos et de correspondance privée entre elle et le chef du Département fédéral de l'intérieur. Elle exigeait 100'000 francs, menaçant de divulguer ses informations au public en cas de non-paiement.

La femme a été arrêtée en décembre 2020. La veille, elle avait envoyé une lettre au Fribourgeois lui indiquant qu'elle retirait sa demande et que ses affirmations ne correspondaient pas à la réalité. Elle a été condamnée à une peine de 150 jours-amende à 30 francs, soit 4500 francs avec un sursis de deux ans.

L'Autorité de surveillance du MPC avait ouvert une enquête pour savoir si le traitement de la plainte du conseiller fédéral s'est déroulé dans les règles.

>> Les précisions dans l'émission Forum:

Alain Berset aurait impliqué son personnel dans la gestion d'une affaire privée [RTS]
Alain Berset aurait impliqué son personnel dans la gestion d'une affaire privée / Forum / 3 min. / le 17 septembre 2021

Pas de commentaires

Interrogé en conférence de presse vendredi, Alain Berset a refusé de commenter et renvoyé à ses propos de l'an dernier, lorsqu'il invoquait une affaire privée. Selon le porte-parole de la Confédération André Simonazzi, le sujet n'a pas été discuté au sein du gouvernement vendredi.

>> Lire: "C'est une affaire privée qui n'a pas eu de conséquence sur mon travail"

ats/kkub

Publié Modifié