Modifié

Alain Berset envisage le retour des quarantaines après les voyages

L'augmentation des cas de Covid au retour de vacances pourraient provoquer la réintroduction des quarantaines [RTS]
L'augmentation des cas de Covid au retour de vacances pourraient provoquer la réintroduction des quarantaines / 19h30 / 1 min. / le 29 août 2021
Le conseiller fédéral Alain Berset envisage de réintroduire une quarantaine de voyages en automne. Il invoque une forte hausse du nombre de cas de coronavirus, liée en partie aux retours des vacanciers en été, et la situation dans les hôpitaux.

"Dans la perspective des vacances d'automne, nous devons réfléchir à ce qui est nécessaire. La quarantaine de voyages pourrait aussi à nouveau jouer un rôle", a déclaré le ministre de la Santé dans un entretien diffusé dimanche par la NZZ am Sonntag. Les hospitalisations liées au coronavirus se sont accélérées à la fin des vacances d'été, ajoute-t-il.

Or, selon la Task force Covid, 40% des hospitalisations concernent des personnes infectées pendant leur vacances.

Pour l'heure, la Suisse possède une des réglementations les plus souples d'Europe. Pour entrer en Suisse, aucun test négatif ou certificat Covid n'est requis, sauf lors d'un voyage par avion. Et depuis le 4 août, plus aucun pays ne figure sur la "liste rouge" de l'OFSP.

La situation est cependant difficile à prévoir, poursuit-il. Différents scénarios sont possibles, dont un ralentissement des contaminations, explique Alain Berset. Dans ce cas, il ne serait pas nécessaire d'étendre l'exigence du certificat Covid.

Vaccination mobile

La vaccination reste cependant le moyen le plus important pour lutter contre la propagation du Covid-19 martèle le Fribourgeois. Il attend plus d'engagement de la part des cantons. "Il y a trop peu de bus de vaccination et d'équipes de vaccination mobiles dans les cantons". "Nous savons que cela fonctionne très bien". Selon Alain Berset, les cantons lui ont assuré la semaine dernière qu'il y aurait une offensive en ce sens.

"Beaucoup de personnes n'ont pas encore été vaccinées, parce que la procédure d'enregistrement est trop compliquée pour elles, le chemin vers un centre de vaccination trop long", relève le conseiller fédéral. Tous les non-vaccinés ne sont pas des anti-vaccins, note-t-il.

>> La réaction de Pierre-Alain Schnegg, conseiller-exécutif en charge de la santé à Berne

Retour de la quarantaine après les voyages : interview de Pierre Alain Schnegg [RTS]
Retour de la quarantaine après les voyages : interview de Pierre Alain Schnegg / Forum / 3 min. / le 29 août 2021

ats/gma

Publié Modifié

Il faut une extension "immédiate" du certificat Covid, dit Christoph Berger

Une extension rapide du certificat Covid aux restaurants, cinémas, théâtres et petites manifestations est nécessaire, estime le président de la commission fédérale pour les vaccinations Christoph Berger. "C'est indispensable. On ne peut plus attendre", déclare-t-il.

Le système de santé est au bord de la surcharge, explique dans un entretien diffusé dimanche par la SonntagsZeitung celui qui est aussi codirecteur du département d'infectiologie et d'hygiène hospitalière de l'hôpital universitaire pour enfants de Zurich. Des mesures plus sévères contre la quatrième vague épidémique et une "certaine pression" sur les non-vaccinés pour les inciter à se faire vacciner permettront d'éviter des mesures plus importantes, ajoute-t-il.

L'obligation du certificat sanitaire pour les professions ayant des contacts sociaux étroits, comme le personnel soignant, les enseignants ou le personnel de restauration, mérite aussi d'être envisagée, ajoute Christoph Berger. Le Conseil fédéral a mis en consultation mercredi une possible extension du certificat Covid. Il n'a pas précisé à partir de quand cette extension pourrait s'appliquer. La majorité des directeurs cantonaux de la santé soutiennent la proposition.